3 mars 2017

"Les casseurs d'affiches c'est nous"

Nouvelle chronique sur "L'affaire des affiches" en Entremont, à lire dans le Nouvelliste du jour.


Pour compléter ce que rapporte Pascal Guex du Nouvelliste, Entremont Autrement a imprimé le même nombre d'affiches cette année qu'il y a quatre ans, soit 160. La majorité a été répartie sur les affichoirs publics traditionnels; les autres ont été gardées en réserve en prévision des inévitables remplacements à effectuer. En outre, notre mouvement a posé des bâches publicitaires avec notre logo dans trois emplacements, dans le respect des prescriptions de la police cantonale. Nous n'avons procédé à aucun "affichage sauvage". Donc voilà, pas d'augmentation de la publicité cette année. Par contre, la proximité entre les élections communales et les cantonales peut donner l'impression à la population qu'il y a eu énormément de publicité ces derniers temps.

A part ça, on remarque que le niveau d'argumentation de nos "casseurs" est proportionnel à leur manque de courage. On débat très volontiers avec eux de la pertinence de l'affichage au bord des routes s'ils le souhaitent, mais à visage découvert.

A la revoyure!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.