29 novembre 2020

Zwischbergen n'est pas l'Entremont

Une mention à la commune de Zwischbergen (littéralement Entremont) qui bat le record suisse avec seulement 9,4% pour les entreprises responsables et  6,2% des voix à l'initiative sur le matériel de guerre.



 

Résultat des votations fédérales. Vollèges et Sembrancher sortent du lot.

12h00: Première tendance:  SUSPENS total au niveau suisse pour les entreprises responsables, Genève accepte les deux initiatives, pour le financement du matériel de guerre il semble que le NON serait acquis.

Rappelons qu'il faut la majorité des cantons dans les deux cas, avec des swing states comme URI où le PDC dit oui et Glaris où le PBD est important. 

Il faudra arriver à la majorité de 12 cantons.

Le VALAIS bascule dans le camp du non.

GLARIS, swing state, tombe dans le camp du non.

Les premières communes sont tombées et sont dépouillées en Entremont:

(Le premier résultat est celui de l'initiative pour les entreprises responsables, le second de celle sur le financement du matériel de guerre.)

BOURG-ST-PIERRE: NON à 76% et NON à 80% 

On dirait qu'il y a que les seuls voix acceptantes sont celle de l'hospice (gag!)

ORSIERES NON à 66% et NON 25,6%

VOLLEGES OUI à 55,15% et NON à 58,32%

BAROUD D'HONNEUR POUR LA COMMUNE DE VOLLEGES QUI A TOUJOURS ETE LA PLUS PROGRESSISTE DU CANTON ET LE DEMONTRE UNE DERNIERE FOIS.

SEMBRANCHER OUI à 51,4% et NON à 67,05%

Il faudra analyser ce oui de Sembrancher. Influence probable de la position de l'UDC.

BAGNES NON à 52% et NON à 64%

Si l'on additionne les voix de Vollèges et celles de Bagnes, la commune du Val de Bagnes est dans le camp du non pour 16 voix.

LIDDES NON à 60,7% et NON à 70,4%

RESULTAT DE L'ENTREMONT: NON à 54,93% et NON à 66,66%

13h15: Fin du live concernant l'Entremont. Merci de nous avoir suivi.

Fribourg, Vaud, Genève, Neuchâtel, Jura, Bâle-Ville et Tessin sont dans le camp du oui.

Les trois régions constitutionnelles du Valais disent non aux deux initiatives.

Les districts de St Maurice et Sion disent OUI à l'initiative pour des entreprises responsables.

La ville de Monthey dit OUI à 51%, Martigny à 51,24% (mais Charrat non à 54,1%) Sion à 52%, Sierre à 50,7%

13h50 La majorité des cantons rejettent l'initiative pour les entreprises responsables.





Au moment de la clôture du dépouillement il apparaît que la majorité du peuple a quand même accepté cette modification constitutionnelle qui ne sera pas adoptée vu que la majorité des cantons n'est pas acquise.

Quant au résultat sur le matériel de guerre, il est plus net:













26 novembre 2020

L’élue Entremont Autrement, Anne Bührer-Moulin, gérera la santé et la sécurité.

L’élue Entremont Autrement, Anne Bührer-Moulin, gérera la santé et la sécurité. C'est le Nouvelliste qui commente aujourd'hui la répartition des dicastères à Val de Bagnes.





24 novembre 2020

L'actualité en deux lignes.

 



Bravo à l'apprenti typographe du Nouvelliste du jour.

Merci!

Bien Cher-es Vollègeard-es,
Bien Cher-es Bagnard-es,

A vous qui m'avez accordé votre voix pour mon élection au conseil général de notre grande commune de Val de Bagnes :

Merci, je vous promets de faire preuve, comme vous, de grandeur d'esprit et d'ouverture, et de prendre de la hauteur avec responsabilité.

C'est pour moi une grande fierté de me mettre à votre service.

Je suis très touchée de la confiance que vous m’avez accordée.

Mon engagement se fera dans la bienveillance, l'harmonie et le respect de la diversité pour vous au sein de notre futur conseil général.

Colette Pembe Tornay.

20 novembre 2020

Et Autrement ça va?

On se souvient que Entremont Autrement est né à la fin 2008.

Depuis, quelques formations ont repris des noms qui semblent s'inspirer du notre, même si pour quelques uns d'entre elles, il n'y a pas de parenté politique ou idéologique avec nous. 

Avant nous en 2005:

Outremont Autrement (un espace d'échange politique à Outremont au Québec)

En 2016:

Grimisuat Autrement (une dissidence du PDC qui attaque le PDC en place et qui obtient plus tard la présidence)

En 2020: 

Arbaz Durablement (un avatar local du Centre Gauche-PCS qui emporte la présidence)

Crans-Montana Autrement (une alliance Centre Gauche-PCS, PS et Les Verts mais qui échoue à conserver sa place lors de la réforme du conseil communal)

Echallens Autrement (un nouveau mouvement politique pour restaurer la discussion et dynamiser la démocratie.)


(à suivre)


19 novembre 2020

Bilan chiffré du POP

Le POP communique:



Le POP pour la première fois depuis de nombreuses années réussit à placer 4 de ses candidats dans le conseil général de Monthey (Adrien D’Errico) et de Martigny (Frédéric Nouchi, Jacqueline Lavanchy et Nuri Bunjaku). Le POP se réjouit aussi de la réélection d’Olivier Cottagnoud à Vétroz avec un brillant score. Trois de nos candidats à Monthey, Martigny et Sierre ont loupé de peu l’élection. Le POP se félicite de ce résultat qui montre qu’une alliance de gauche est bénéfique. Nous remercions les électeurs valaisans d’avoir contribué à élire nos candidats. Nos élus feront le maximum pour défendre les valeurs du POP ! Fort de ce résultat, le POP se lancera de toutes ses forces dans les élections cantonales pour obtenir des députés au sein du parlement valaisan dans le cadre d’une alliance avec le Parti Socialiste du Valais Romand et le Centre Gauche – PCS Valais romand. Ces députés pourront ainsi y faire entendre une voix différente soucieuse de défendre les intérêts des travailleurs, des familles, des retraités, des jeunes et des plus démunis. De la même manière nos députés seront soucieux de défendre écologie et cadre de vie de la population valaisanne. 

Le comité.


17 novembre 2020

Pourquoi il faut voter oui à l'initiative sur les multinationales responsables

Juste avant les votations fédérales, un bon résumé des positions en présence et le début de la gloire pour le conseiller national Kamerzin qui s'emmêle les pinceaux de manière exquise. 


DR

 

16 novembre 2020

Bilan chiffré de Centre Gauche-PCS

 Nous avons reçu de Centre Gauche-PCS le bilan des deux premiers dimanches d'élections communales:

Plusieurs membres de Centre Gauche-PCS figuraient sur des listes pour les élections communales. Certain-e-s ont été élu-e-s et d'autres malheureusement pas. 

Le bilan de ces élections est le suivant : 

Trois membres de CG-PCS ont été élus à un exécutif communal : 

Alexandre Ferchaud à Veysonnaz, 

Eddy Beney à Sierre 

et Jean-Michel Bonvin à Arbaz (à la présidence). 

Pascal Coudray, élu à Vétroz, s'est retiré au profit d'un membre de sa famille.

Huit représentant-e-s de CG-PCS ont été élu-e-s à un législatif : 

Eliane Launaz Perrin et Robert Burri à Monthey, 

Dominique Thiévent à Saint-Maurice, 

Jean-Benoît Genoud et Pascal Coudray à Vétroz, 

Isabelle Clausen-Metral, Marie-Thérèse Brembilla et Joël Beney à Sierre.

Un représentant de CG-PCS a été élu à une autorité judiciaire : 

Philippe Zimmermann, à la fonction de vice-juge à Sion.

On remarquera pour l'anecdote que Entremont Autrement avec 4 membres d'exécutif, 8 membres de conseil général et une vice-juge fait exactement le même score en ce qui concerne le résultat sorti des urnes. 


15 novembre 2020

Les résultats nominatifs à Val de Bagnes au conseil général

 PDC (31 sièges sur 60)


Emilie Vaudan 1375 voix, élue


Marie-Gabrielle Luisier, 1356 voix, élue


Raphaël Baillifard, 1350 voix, élue 


François Veuthey 1339 voix, élu 


Sarah Farquet, 1315 voix, élue


Gérald Maret, 1311 voix, élu 


Félix Besson, 1310 voix, élu


Alain Frossard, 1302 voix, élu 


Julien Vaudan, 1296 voix, élu


Mélanie Mento, 1282 voix, élue


Laurence Bourgeois, 1275 voix, élue


Patrick Michellod, 1264 voix, élu


Armand Alter, 1248 voix, élu 


Claude Farquet, 1239 voix, élu


Simon Fellay, 1232 voix, élu 


Baptiste Darbellay, 1230 voix, élu 


Célia Chevrier, 1229 voix, élue


Sophie Deslarzes, 1228 voix, élue


Cédric Terrettaz, 1213 voix, élu


François Alter, 1205 voix, élu


Sébastien Rossoz, 1204 voix, élu 


Robin Moulin, 1188 voix, élu 


Guillaume Fellay, 1182 voix, élu 


Sabrina Pralong, 1170 voix, élue


Marcus Bratter, 1159 voix, élu


Stéphane Roserens, 1143 voix, élu


Dominique Tellen, 1140 voix, élu


Céline Del Sordo, 1126 voix, élue


Sven Rossier, 1112 voix, élu


2 sièges sont encore à pourvoir


PLR (21 sièges sur 60)


Aimée Oreiller, 1044 voix, élue


François Roux, 1032 voix, élu


Léonard Fellay, 991 voix, élu


Martine Tristan, 967 voix, élue


Pierre-Yves Gay, 963 voix, élu


Cédric Besse, 934 voix, élu


Lionel Saillen, 931 voix, élu


Sébastien Fellay, 917 voix, élu


Samuel Amos, 907 voix, élu


Gabriel Délitroz, 906 voix, élu


Guillaume Amos, 893 voix, élu


Olivia Heinis, 893 voix, élue


Sacha Martin, 890 voix, élu


Eric Rosset, 863 voix, élu


Christine Oakman-Rossier, 857 voix, élue


Félicien Birchen, 854 voix, élu


Jérôme Darbellay, 843 voix, élu


Paul Choffat, 792 voix, élu


3 sièges sont encore à pourvoir 


Entremont Autrement (8 sièges sur 60)


Mathieu Moulin, 489 voix, élu


Olivier Bender, 449 voix, élu 


Bastian Moulin, 427 voix, élu 


Antoine Cretton, 412 voix, élu


Pembe Colette Miandabu Tronay, 403 voix, élue


Anne Bührer Moulin, 378 voix, déjà élue au conseil communal 


Frédéric Deslarzes, 364 voix, élu


Sylvain Morand, 345 voix, élu


Antoine Wasserfallen, 329 voix, non élu mais élu en remplacement d'Anne Bührer Moulin


UDC et Indépendants de Bagnes (0 siège sur 60)


Gabriel Luisier, 254 voix, non élu


Léonard Pilloud, 244 voix, non élu


Jason Vallotton, 204 voix, non élu 


Adrien Dumoulin, 177 voix, non élu


Annie Quennoz, 177 voix, non élue


Valérie Rausis, 158 voix, non élue