20 octobre 2018

Echos de la campagne

Le citoyen, lui, n’aura jamais eu autant de choix pour composer sa liste, ce qui rend cette élection à la fois historique et beaucoup plus incontrôlable pour les partis traditionnels.


Vincent Fragnière




Presque

Il n'y a pour la Constitutante qu'à peine 5 candidats par siège, alors que pour la dernière élection au Conseil National, ils étaient presque 22 prétendants par place!

***

Appel citoyen recrute sur une large palette partisane. Ses candidats ont déjà porté les étiquettes suivantes: PRD (ancien nom du PLR), PBD, Centre gauche PCS, PS, Verts, Alternative vétrozaine, Entremont autrement; alors que le RCV soutient cette formation.


Jean-Yves Gabbud

Bien vu

On remarquera aussi que le palette est très colorée dans les autres listes, puisque rien que sur le district de Martigny, à côté de la liste Appel Citoyen qui présente une ancienne élue PCS et une ancienne élue PRL, la liste Valeurs Libérales-Radicales présente un ancien élu CLI-MSI, la liste Parti socialiste et Gauche Citoyenne présente une ancienne élue radicale et un ancien élu MSI et la liste UDC et Union des citoyens, un ancien élu PDC.

***

Sur Hérens, la liste UDC est une affaire de famille. Laurence Logean, l’épouse du chef de groupe Grégory Logean, est en lice, comme Jacky Desmeules, papa du député et ancien coprésident du parti Jérôme Desmeules.


Jean-Yves Gabbud

Fort bien

Mais l'UDC n'a pas le monopole des affaires de familles, puisqu'on trouve sur une liste PDC, le père d'un élu Entremont Autrement; sur une liste PS, le père d'un élu Vert; sur une liste UDC, le beau-frère d'une candidate Verte; sur une liste Socialiste, le frère d'un candidat Appel Citoyen et d'une élue Centre-gauche PCS; sur une liste PDC, la femme d'un élu PDC et pas n'importe lequel; sur une liste Appel Citoyen, la mère d'un élu Entremont Autrement; sur une liste PS, le mari d'une candidate Appel Citoyen et on en oublie des paquets.

(à suivre)




Vincent Fragnière lance la campagne pour 2019


NF, 19 octobre 2018

19 octobre 2018

Assemblée générale annuelle 2018

Les membres d'Entremont Autrement sont invités à l'assemblée générale annuelle du mouvement ce dimanche 21 octobre à 17h au Café du Giétroz à Bagnes.












Voici l'ordre du jour retenu
1. Mot de bienvenue et contrôle des présences
2. Lecture des comptes
3. Rapport des vérificateurs et approbation des comptes
4. Bilan de l’année écoulée pour Entremont Autrement
5. Parole aux élus
6. Perspectives futures et actions concrètes
7. Divers

A l'issue de la séance ordinaire de l'AG, une brève présentation des candidats Appel Citoyen du district d'Entremont sera organisée.

Les personnes intéressées à participer à cette AG sont les bienvenues, y compris si elles ne sont pas membres du mouvement. Elles ne disposent par contre pas du droit de vote, à moins qu'elles ne s'acquittent de la cotisation de 50.- en début de séance.

18 octobre 2018

Soirée de présentation des candidats Appel Citoyen

Nous relayons cette information de la part du mouvement Appel Citoyen. Une soirée de présentation des candidats à la Constituante pour le district d'Entremont aura lieu le vendredi 26 octobre à Liddes, à l'Hôtel du Grand-Saint-Bernard.

Nous vous invitons à vous y rendre pour poser toutes les questions que vous pourriez avoir au sujet de la Constituante ou plus généralement sur le mouvement Appel Citoyen.




"La crédibilité d'Eloi Rossier et de Frédéric Perraudin a atteint la quote zéro"

Le commentaire du journaliste RTS Yves Terrani sur la condamnation d'Eloi Rossier et de Frédéric Perraudin pour faux dans les titres.

Diffusé le jeudi 18 octobre 2018, vers 7h50, dans la Matinale de RTS La Première.

A écouter ci-dessous.

17 octobre 2018

Panini

Le NF dans son numéro spécial de ce mercredi a publié la liste de tous les candidats du Valais Romand à La Constituante.

Les migrants, l'Aquarius, l'Europe et l'ONU.

La « crise » des migrants n’est pas uniquement un problème d’accueil des étrangers, mais un enjeu majeur pour l’avenir des nations européennes.

Et l’Aquarius fait effet de loupe sur le phénomène.

Certains parlementaires voudraient donner le pavillon Suisse à l’Aquarius, ce bateau-secours qui sillonne la Méditerranée afin de sauver des migrants en perdition d’une mort certaine.

Ce bateau fait notre travail. Il est notre conscience. Il est l’honneur de l’Humanité. Tout simplement parce qu’il applique à la lettre le concept de l’aide à personne en danger.

D’autres personnes s’insurgent contre la volonté de ces parlementaires, peu de manière rationnelle, beaucoup de manière émotionnelle, tombant simplement (pour ne pas dire simpletement) dans l’insulte de bas niveau, contre ces parlementaires ou contre ces migrants. Préjugés racistes et comportement nationalistes inacceptables.

Donc, que faire ?

Aujourd’hui, la situation devient problématique, en Europe. Non pas à cause des migrants, mais à cause des mentalités, qui sont difficiles à changer. Il est très peu probable que ces citoyens européens (incluant les Suisses) – mais pas tous - abandonnent toute forme de préjugés racistes, qu’ils cessent d’être nationalistes. Ces migrations, qui se transforment en crise migratoire sous l’impulsion de partis populistes ou d’extrême droite profitant de l’aubaine pour se profiler comme « unique sauveur de la nation possible ». Ces partis populistes ou d’extrême-droite sont en général anti-européen, climato-sceptiques, incompétents sur le plan économique. Ce qui fait que la «crise» des migrants n’est pas uniquement un problème d’accueil des étrangers, mais un enjeu majeur pour l’avenir des nations européennes, comme déjà dit.

Vouloir donner le pavillon suisse à l’Aquarius part d’un bon sentiment, et je soutiens cette initiative, mais des mesures d’accompagnements – pour les causes de mentalités difficiles à changer indiquées ci-dessus – doivent être mises en place dans le même temps. Il sera impossible de réussir une intégration rapide de ces migrants en laissant ces personnes poser pied en Europe et recevoir immédiatement un permis de séjour.

Je pense qu’aujourd’hui, nous devons considérer que les frontières existent encore. Entre les pays, et dans les têtes. Nous devons faire avec. Nous devons réussir ce défi complexe. Nous devons être capable de porter secours à celui qui en a besoin sans offrir un boulevard aux partis et aux idées populistes et d’extrême droite. Nous marchons sur des œufs, il faut en être conscient.

Et c’est là que, en lisant Peter Singer, philosophe australien spécialiste dans le bousculement de nos convictions morales les mieux ancrées, je constate qu’il parle du rôle de l’ONU dans cette crise. Il cite son pays qui, dans les années 1990, voyait un fort afflux de boat people indonésiens, profitant aux conservateurs de faire campagne contre l’immigration, tout en plaçant un climato-sceptique des leurs au pouvoir. Mais ce gouvernement a choisi le contre-pied. Il a décidé d’accueillir non pas moins de migrants, mais plus de migrants, mais uniquement ceux qui provenait des camps de réfugiés de l’ONU.

Il dit, je cite « Que leur devons-nous, à ceux qui descendent d’un bateau comme l’Aquarius ? Nous devons leur donner à manger, des soins de base, un toit, la sécurité. Il y a tout ça dans les camps de l’ONU. Ces camps ont même été construits pour remplir cette fonction. Mais nous ne leur devons pas un permis de séjour en Europe. J’estime donc qu’on peut interdire l’immigration illégale, d’un côté, et mener une politique volontariste d’accueil des réfugiés en provenance de ces camps, de l’autre. »

L’ONU, que l’on a encore que très peu vu et entendu dans cette « crise », la solution ?

Olivier Bender

15 octobre 2018

Entendez l'Appel Citoyen!

NDLR: Durant la campagne de la Constituante, le blog d'Entremont Autrement ouvre ses colonnes aux candidats d'Appel Citoyen (et aux autres qui le souhaiteraient).

Si l’on compare la société à un arbre, il est permis de considérer sa charte fondamentale, - sa Constitution -, comme le tronc. Ce qui ne ploie pas. Qui crée un lien entre terre et ciel. Qui plonge ses racines dans le sol et l’histoire pour se nourrir et qui lance ses branches vers l’espace et la lumière pour éclore.

Repenser une constitution nouvelle pour un Valais moderne, c’est à la fois vivifier la démocratie qui se calcifie à ne pas se remettre en cause et dessiner le cadre dans lequel l’Etat et les citoyens s’engagent ensemble à oeuvrer pour le bien commun.

Ce défi me semble suffisamment porteur de sens, suffisamment mobilisateur, suffisamment orchestral pour avoir envie envie d’y apporter sa petite note. Et surtout il paraît souhaitable d’y entrer sans préjugés, sans tabous, sans mots d’ordre, sans attaches partisanes, avec des convictions certes mais pas de dogmes, porteur de valeurs qui gagnent à être frottées à d’autres dans le respect mutuel.

Ce qui a été rédigé en 1907 répondait aux besoins de l’époque. Gratitude à ceux qui s’y sont employés. Mais le contenu est daté et le mode d’élaboration ne relevait guère alors de la large participation. Les temps ont changé.

Aujourd’hui on ne reçoit pas une constitution comme un cadeau. On se la donne comme une oeuvre à construire dans la patience et la lucidité avec tous ceux et toutes celles qui se soucient de l’avenir du Valais.

Ce souffle qui libère, cet élan qui rend créatif, cette générosité qui stimule la pensée, cette invitation à vouloir que le débat soit le plus large possible pour ouvrir l’horizon, je l’ai reconnu en Appel Citoyen.

Son existence sera brève, - quatre ans -, mais son pouls est vif et son coeur bat pour le canton.

Jean-François Lovey
Candidat Appel Citoyen

14 octobre 2018

La liste Les Verts & Citoyens pour le district d'Entremont est connue


Les Verts ont fait connaître leur liste pour le district d'Entremont 

Christiane Cipolla, Chamoille
Martial Garcia, Bovernier
Agnès Zawodnik Boudet (Perraudin), Le Châble

On remarquera que la liste Les Verts & Citoyens du district d'Entremont comporte un habitant de Bovernier alors que la liste du même groupement du district de Martigny comporte un résident de Chemin, Olivier Taramarcaz et un orserain résidant à Fribourg, Stève Bobillier.

La liste Parti Socialiste et Gauche Citoyenne d'Entremont connue


Georges Jaccard de Bovernier est candidat pour l'Entremont de la liste Parti Socialiste et Gauche Citoyenne. 

Quant à la liste du district de Martigny, elle est fort colorée puisqu'elle rassemble des candidats citoyens, des élus actuels et d'anciens élus du PS, du MSI et même du parti radical.