14 novembre 2018

Calgary comme Sion

On nous disait: "Les jeux c'est bien, puisque même ceux qui les ont eus les reveulent encore!"

Calgary organisateur des JO de 1988 a voté non à 56.4% contre les JO 2026, encore plus que le Valais qui avait dit non à 53,98%.





Fellay, Fellay et Fellay, suppléants, d'Orsières

Fait unique dans l'histoire, trois suppléants du même nom et de la même commune, mais de trois listes différentes.


Mme Fellay du PLR, députée-suppléante d'Orsières


M. Fellay du PDC, député-suppléant d'Orsières


M. Fellay d'Entremont Autrement, député-suppléant d'Orsières

13 novembre 2018

Baptiste Fellay, assermenté ce matin au Grand Conseil

Et l'actualité de notre blog est chargée aujourd'hui, puisqu'il nous faut annoncer ici un événement important pour notre mouvement.

Le député-suppléant Baptiste Fellay a été officiellement assermenté ce matin au Grand Conseil valaisan, en remplacement de Jonathan Darbellay.

Vous pouvez trouver la vidéo de son assermentation sur le site du Parlement cantonal, en cliquant ici: https://vs.recapp.ch/viewer/#/ (session du 13 novembre à partir de 9'40'').

Nous souhaitons à Baptiste plein succès dans ses nouvelles fonctions électives.

Voici une photo de sa prestation de serment (la qualité de la capture d'écran à partir d'une vidéo de Canal 9 laisse un peu à désirer).

Dira-t-on que les citoyens de Calgary coupèrent?


JEUX OLYMPIQUES – Mardi 13 novembre, les Calgariens se prononcent par référendum. Veulent-ils des JO en 2026 ? 

Mais ce vote n'est qu'indicatif et ne lie pas le conseil municipal qui est libre de maintenir néanmoins la candidature.

Les JO 2026 à Calgary? Non merci!, une chronique de Jean-Luc Brassard.

Jean-Luc Brassard a remporté l’or en bosses aux Jeux olympiques de Lillehammer en 1994 et a été porte-drapeau du Canada à la cérémonie d’ouverture des Jeux de Nagano en 1998. Il a démissionné de son poste de chef de mission du Canada quelques mois avant les Jeux olympiques d’été de Rio, en 2016. Il dénonce ici L'EXPLOITATION DES ATHLETES PAR LE CIO.

A Calgary, les deux camps jouent leurs dernières cartes

Le site des opposants: http://nocalgaryolympics.org



/dr


qui parle également de Sion





Deni ou deuil difficile


Consulté aujourd'hui, le très officiel site de l'UDC donne dans les fake news en précisant que l'UDC Valais a un de ses membres au gouvernement.


signalé par Urbain Gaillard, fin lecteur

Jean-François Lovey s'exprime dans le Nouvelliste



Le NF du 12 novembre 2018 publie l'injonction de Jean-François Lovey, candidat Appel Citoyen à la Constituante dans le district d'Entremont.

Il s'agit du message qu'on peut également pour plus de confort lire ici et qui a fait un buzz sur notre site, caracolant en tête des messages les plus lus le mois dernier.

Pie VII, l'abdication de Napoléon et Chez-les-Reuses.

En descendant de Champex, le touriste peut faire une halte dans le charmant hameau de Chez-les-Reuses accueilli par une petite chapelle dédiée à la Notre-Dame-du-Bon-Secours.




Un vitrail signé Marcel Michellod représente une Vierge Salut des Infirmes, mais la fête du 24 mai célèbre une vierge plus militaro-politique que médico-sociale: Marie-Auxiliatrice.
Cette fête a en effet été fixée par Pie VII en souvenir du 24 mai 1814 où il rentre à Rome après un long exil comme prisonnier de Napoléon. A un moment où l'Eglise était malmenée par l'Empire.

Pie VII est élu en exil à Venise sous la protection de l’Autriche.



Privé du décorum vaticanesque, il y est couronné par une tiare en papier mâché décorée de bijoux de vénitiennes. Puis le pontife tombe sous la domination française après la bataille de Marengo.

Napoléon l’autorise à rentrer une première fois à Rome en 1800.
Il est convoqué à Paris en 1804 pour couronner l'empereur.

Quand les états pontificaux sont annexés à l’empire, il excommunie Napoléon mais il est enlevé au Quirinal en 1809 pour être détenu à Savonne puis à Fontainebleau.

De la même manière, son prédécesseur Pie VI avait été enlevé au Quirinal début 1798 pour mourir à Valence sous le directoire. Il fallut attendre Jean-Paul II pour qu’un pape ose retourner en France.

Où d’ailleurs le nom de Pie VII était dur à porter à cause du calembour qu'il permet.

On peut donc dire que cette fête commémore la première abdication de Napoléon et son règne sur le royaume d’opérette qu’est l’île d’Elbe!

Cette fête, célébrée le 24 mai à Chez-les-Reuses ne sera inventée par Pie VII qu’après Waterlo son second retour à Rome et la seconde abdication de Napoléon.

On trouve en italien le prénom masculin Ausilio d’après l’autre nom de cette Vierge « del Buon Ausilio ».

Une page curieuse de l'histoire dont on peut se souvenir en descendant de Champex dans ce village déjà marqué par l'histoire de l'Eglise, notamment pour être le lieu d'origine de l'évêque de Sion et le siège épiscopal d'un évêché fictif, lié à l'histoire de l'évêque Maurice Joris.

On remarquera aussi que le 24 mai est une date importante dans l'histoire du diocèse de Sion parce que c'est par un décret du 24 mai 1859 que le canton avait réintégré l'Eglise dans la possession de ses biens sécularisé par les décrets du 11 et 29 janvier 1848. Même si la convention mis plus de vingt ans encore à être négociée.






D.R.




12 novembre 2018

Le pape serait d'accord avec Edmond Perruchoud



Lors du Debrief', une très bonne émission qui sait inviter les leaders d'opinion valaisans, maître Edmond Peruchoud, donnant ses consignes pour la place de Dieu dans la prochaine constitution valaisanne, s'est rallié à l'autorité du pape Jean-Paul III.
Au risque de se mettre à dos les partisans de Paul VII et de Jean XXIV et de fâcher ceux qui tiennent François II pour l'autorité suprême dans l'Eglise.
Le passage en question est à revoir sur le site de Canal10.

Daniel Rausis

Les citoyens de Calgary vont-ils suivre ceux des Grisons, d'Innsbruck et du Valais?



12 février 2017
Votation aux Grisons qui refusent la candidature de Davos et St-Mortiz

15 mars 2017
La municipalité de Barcelone renonce à la candidature


15 octobre 2017
Réferendum qui retire Innsbruck de la course aux jeux

31 mars 2018
Date limite pour devenir ville candidate et rejoignant la phase de dialogue

Les 7 partants sont: 
Graz-Schladming/ Calgary/Milan-Turin-Cortina/Sapporo/Stockholm/Sion/Erzurum






10 juin 2018
Sion se retire suite au non des électeurs du canton et plus encore de la ville 

Les 6 partants sont: 
Graz-Schladming/ Calgary/Milan-Turin-Cortina/Sapporo/Stockholm/Erzurum

6 juillet 2018
Graz se retire de la course par manque de soutien de la Styrie

Les 5 partants sont: 
Calgary/Milan-Turin-Cortina/Sapporo/Stockholm/Erzurum

17 septembre 2018
Sapporo retire sa candidature pour 2026 en raison d’un séisme survenu 11 jours plus tôt.
L’intensité sismique a été de 5+ à Sapporo, de 7 à Atsuma

Les 4 partants sont: 
Calgary/Milan-Turin-Cortina/Stockholm/Erzurum 

18 septembre 2018
Le gouvernement italien retire son soutien à la candidature Cortina d’Ampezzo, Turin et Milan par suite de mésentente entre les deux villes. Mais le cadavre de la candidature bouge encore.

4 octobre 2018
Erzurum: ville non retenue par le CIO lors de l’annonce des villes candidates pour faiblesse des équipements. Mais Erdogan aurait assurément réussi à mener le projet à terme.

Les 3 partants sont: 
Calgary/Milan-Cortina/Stockholm(- Sigulda en Lettonie)

9 octobre 2018
Le CIO décide de transférer sa 134ème session de Milan à Lausanne pour permettre à Milan et Cortina de se présenter dans un projet qui se passe de Turin et du soutien de l’Italie. Tout projet Suisse est désormais institutionnellement bloqué. Stockholm et Calgary sont retenues également. Sous réserve...


13 novembre 2018
Calgary: référendum populaire

Un billet très sévère sur le principe même des jeux.