7 avril 2020

Carnet de deuil: un lanceur d'alerte nous a quitté

Nous apprenons avec tristesse que Georges Németh est décédé ce matin, à l'âge de 87 ans du Coronavirus. Il était bourgeois de Vollèges depuis 1973.
Artiste, il avait eu la possibilité en 1984 d'exposer à la fondation Gianadda une rétrospective de ses dessins représentant Martigny à l'époque de Rodin.





Il avait été également candidat au grand conseil en 1989 pour le district d'Entremont en compagnie de Jean-Claude Darbellay de Liddes qui visait une place de suppléant. Il avait fait 185 voix et 942 suffrages. Soit 3,6%. La liste du parti libéral arrivait elle à 5,5%, ce qui était la preuve que deux partis alternatifs pouvaient ensemble obtenir le quorum malgré le PDC et le PRD. On commençait à rêver dans l'Entremont de fruits qui seraient cueillis bien plus tard.

A sa famille va toute notre sympathie.

Entre autres moments remarquables de la vie de Georges Németh on peut se souvenir notamment de ce que certains avaient appelé "l'affaire Georges Németh"et qui concernait le traitement des préposés aux offices des poursuites. Comme lanceur d'alerte, il avait perdu son emploi et avait été condamné.
Une enquête signée Pierre Pauchard.

Extrait de l'Hebdo du 31 août 1989:








DR




Un moment à nul autre pareil

Chaque habitant de ce pays a pu se rendre compte ces dernières semaines de l'extraordinaire basculement historique que nous avons vécu. Nous sommes encore au coeur de l'événement et, pour cette raison, il nous est parfois difficile d'en prendre la pleine mesure.

Qui aurait imaginé, le 31 décembre dernier, au moment de formuler tous ses "voeux de bonheur et de santé pour la nouvelle année", qu'à peine quelques semaines plus tard:
  • le Conseil fédéral - habituellement un peu mou - aurait pris les pleins pouvoirs sur le pays, réduisant les cantons au rang d'exécutants et aurait réduit le Parlement fédéral au silence;
  • que l'armée suisse et la protection civile serait mobilisées pour la première fois dans cette proportion depuis la Seconde Guerre mondiale, et déployées sur l'ensemble du territoire national;
  • que dans plusieurs cantons, les cliniques privées seraient réquisitionnées par l'Etat;
  • que l'ensemble des frontières extérieures du pays seraient bouclées;
  • que toutes les écoles et institutions de formations seraient fermées;
  • que les commerces, les restaurants, les bars, les clubs, les magasins seraient fermés;
  • que l'ensemble des manifestations et rassemblements du pays, sur tout le territoire, seraient interdits au-dessus de 5 personnes (on a bien dit 5 personnes);
  • que tous les secteurs touristiques (stations, piscines, musées, hôtels (partiellement), etc) seraient fermés;
  • que l'entier de la population serait appelée à rester chez elle et à attendre des jours meilleurs.


Ces décisions sont dignes d'un scénario de film catastrophe. Et encore, un tel film semblerait peu crédible aux yeux des spectateurs. Et pour autant, nous ne sommes pas les seuls à avoir pris ces décisions draconiennes:
  • Plus de 50 pays dans le monde ont décrété un confinement total de leur population, plus encore un confinement partiel. C'est plus de la moitié de l'humanité qui est cloîtrée. Et encore, chacun ne peut bénéficier d'un toit;
  • la plupart des vols internationaux ont été interrompus. Plusieurs compagnies aériennes d'envergure ont annoncé un "grounding" sans précédent. De force officielle, 14 personnes seulement ont pris un vol hier (dimanche 5 avril) à l'aéroport international de Genève;
  • plusieurs entreprises privées ont débuté la production de respirateurs ou d'autres appareils médicaux (General Motors, Dyson, Apple). De grands noms de l'industrie ont lancé des programmes de soutien aux unités médicales: Microsoft, Bulgari, etc.
  • ainsi le trafic motorisé s'est effondré au niveau mondial, dans une proportion que même Greta Thunberg n'aurait pu rêver.

Image prise à la frontière entre l'Allemagne et la Suisse, début avril 2020
Au centre de l'activité sanitaire enfin, de nombreuses personnes se battent pour venir en aide aux malades. Ne comptant plus leurs heures, ne comptant plus leur peine. Rappelant des retraités ou, au contraire, lançant au front de jeunes étudiants en médecine. Des milliers de bénévoles offrent leurs services aux plus démunis pour leurs courses ou pour leurs déplacements.

Face à de tels événements, il faut des décisions pratiques, rapides et souvent iconoclastes. Ce sera justement le thème d'un prochain article.

J. Lovey

6 avril 2020

Promotion santé Valais pour le Canton débute une campagne d'encouragement au confinement volontaire.

A grand renfort de réseaux sociaux notamment à travers Youtube et Facebook, le canton du Valais par la médiation de Promotion santé Valais donne la parole à des Valaisannes et des Valaisans. Ceux-ci relaient les messages de respect des règles de distanciation sociale. Le premier qui s'y colle est Daniel Rausis qui sera suivi par bien d'autres. Pour que la solidarité devienne virale, merci de vos partages.





22 mars 2020

Les aventures de la gauche moins moins (premier épisode)

La campagne pour les élections au grand-conseil pour 2021 est le quatrième à laquelle Entremont Autrement va participer.
La première était un tour d'essai qui n'a échoué que de peu, la deuxième a vu l'élection de notre premier député-suppléant et de notre premier député qui a rejoint le groupe Alliance de gauche (PS - Les Verts - PCS), la troisième s'est inscrite dans un contexte différent de modification du système électoral qui a nécessité un apparentement avec le district de Martigny. Ainsi deux listes ont partagé leurs suffrages, Entremont Autrement et "Alliance de gauche moins" de Martigny, c'est à dire une alliance du parti Socialiste et de Centre gauche PCS sans les Verts.
Aujourd'hui les annonces des partis concernés semblent marquer la fin de cette "Alliance de gauche moins", pour une "Alliance de gauche moins moins".  Les Verts, le PS et Centre gauche PCS vont partir en ordre dispersé sous quelques réserves, dès les élections communales de cet automne.
Le système électoral n'ayant pas changé, Entremont Autrement aura la possibilité de s'apparenter avec l'un des partenaires de ce que nous appellerons désormais ironiquement "Alliance de gauche moins moins." Une non-appellation qui dit bien le choix cornélien qu'elle nous impose, à nous qui sommes restés persuadés que l'union fait la force. Nous nous sommes battus pour elle, notamment dans le cadre des turbulentes élections nationales de 2011 avec la liste Ouverture, un élément déterminant dans le large apparentement de gauche qui en avait résulté: 
PARTI SOCIALISTE DU VALAIS ROMAND (PSVR),  JEUNESSES SOCIALISTES DU VALAIS ROMAND (JSVR),  SOZIALDEMOKRATISCHE PARTEI OBERWALLIS (SPO),  JUNGSOZIALISTEN OBERWALLIS (JUSO);
LES VERTS DU VALAIS CENTRAL, LES VERTS DU COUDE DU RHÔNE, LES VERTS DU CHABLAIS,  LES JEUNES VERTS / JUNGE GRÜNE, GRÜNE OBERWALLIS
OUVERTURE / ÖFFNUNG (PCS - ENTREMONT AUTREMENT - MISE);
Mais sans LA GAUCHE - ALTERNATIVE LINKE.


L'archiviste.

Dans la confusion de la précampagne, Urbain Gaillard, qui est notre spécialiste en approche chiffrée de la convergence idéologique et également, on s'en souvient, un amoureux des jeux de sociétés comme le loto dont il sait décrypter les risques et les chances nous propose une première réflexion:



photo NF, 25.11.2005

EA - PS - Les Verts

Analyse des prises de position de ces trois formations politiques sur la totalité des 109 votations (fédérales 92 et cantonales 17) soumises au vote populaire de 2009 à ce jour.

EA a pris position sur 100 de ces 109 sujets (9x il s’est abstenu de prises de position)
Le PS a pris position sur 104 de ces 109 sujets (5x)
Les Verts ont pris position sur 103 de ces 109 sujets (6x)

Sur l’ensemble de ces 109 sujets, les positions ont été identiques entre :

EA et le PS 95 fois sur 97 soit une concordance de 97,93%
EA et Les Verts 94 fois sur 98 soit une concordance de 95,92%
Le PS et les Verts 94 fois sur 100 soit une concordance de 94%

Conclusion:

Le taux de concordance entre ces 3 formations politiques, concernant leurs prises de position sur la totalité de ces 109 votations, est très, pour ne pas dire extrêmement, élevé.

Rermarque:

(Si EA avait tenu une statistique sur la concordance des positionnements de chacun de ces membres sur ces 109 sujets, il est certain que ce taux de concordance serait plus bas que ceux que l’on retrouve entre les 3 formations concernées par cette analyse. Et il est à parier, qu’il en aura été de même au sein des membres du PS ainsi que ceux des Verts.)

Urbain Gaillard / Orsières, le 17 mars 2019

20 mars 2020

Elan de solidarité




Sembrancher

La Jeunesse Trab’Zeune se mobilise bénévolement pour faire les courses, livraisons de médicaments, de repas, babysitting ou «adositting» sur Sembrancher, Chamoille et la Garde.
Contact: 079 963 85 13 ou 079 348 14 25.

Orsières

La Jeunesse commune d’Orsières (JCO) et la Jeunesse active de la Côte (JAC) se mobilisent bénévolement pour faire les courses, livraisons de médicaments, de repas, babysitting et «adositting» ou tout autre acte de solidarité…
Contact pour la JCO: 079 955 83 23, 079 872 16 06, 079 316 98 11.
Pour la JAC: 079 871 50 98, 077 420 66 51.


Liddes et Bourg St-Pierre

La Jeunesse de Liddes et Bourg-Saint-Pierre se met à disposition des personnes dites à risques pour leurs faire les courses, aller chercher des médicaments ou rendre divers services.
Contacter Florent Darbellay au 079/961 89 92
ou Mélissa Exquis au 079/948 61 94.

Bagnes

Les Jeunesses de Bagnes se mobilisent bénévolement pour aider la population au quotidien: courses, livraison de médicaments, de repas, babysitting ou «adositting»…
Contact pour Le Châble - Villette -Cotterg: 079 892 89 59 ou 078 934 11 90.
Pour Bruson - Le Sappey: 079 533 68 90 ou 076 544 48 29.
Pour Montagnier: 079 649 83 97 ou 079 378 89 38.
Pour Verbier - Médières: 079 439 08 47 ou 077 450 67 26.
Pour Versegères - Prarreyer: 076 278 89 08, 079 383 81 36.
Pour Champsec: 078 719 16 50 ou 079 758 05 40.
Pour Lourtier - Plamproz - Fionnay: 079 452 27 89 ou 079 866 71 17.
Pour Sarreyer: 079 872 21 13, 078 951 75 91

Vollèges

Les Jeunesses de Vollèges et du Levron et d’autres sociétés de la commune s‘associent pour aider toutes les personnes à risque (de plus de 65 ans) face au coronavirus. Elles sont gratuitement à disposition pour faire des courses, chercher des médicaments, faire du baby-sitting ou assumer toutes les activités où ces personnes risquent d’être en contact avec le virus.
Pour Le Levron, Vens, Chemin, contactez le 079 377 74 57;
Pour Cries, Etiez, Vollèges, le 079 312 68 32.

VEUILLEZ NOUS SIGNALER LES ERREURS OU LES OMISSIONS.


19 mars 2020

Une femme nommée cheffe de service, un fait rare à l'Etat du Valais!



Plus de 30 ans après le rapport "Les Femmes dans l'administration cantonale" illustré par Marie-Antoinette Goret, la prise de conscience inaugurée à l'époque semble timidement porter ses fruits.

Après Sophie Huguet nommée en 2017 comme cheffe de service, un fait quasi miraculeux à l'Etat du Valais, et Christine Genolet-Leubin, la troisième femme cheffe de Service à l’Etat du Valais qui dirigera l'environnement, nommée il y a quelques semaines, voici que le conseil d'Etat récidive en nommant Anne-Catherine Sutermeister cheffe du service de la culture en succession de Jacques Cordonier.
La confusion vient probablement du fait que Sutermeister en allemand est un nom de métier se rapportant au latin sutor magister, maître cordonnier .
Nous y reviendrons.



Restez informés

Vous trouverez des informations importantes sur le Covid-19 sur les sites web officiels suivants :

Office fédéral de la santé publique : https://www.bag.admin.ch/bag/fr/home.html 

Etat du Valais : https://www.vs.ch/web/coronavirus/info 

Hôpitaux du Valais : https://www.hopitalduvalais.ch/fr/lhopital-du-valais/actualites/en-detail/news/2020/3/16/coronavirus-demeler-le-vrai-du-faux-2053.html

14 mars 2020

Pendant ce temps à Sembrancher...


On ne sait pas si les clients craignent la pénurie ou un hypothétique confinement qui leur interdirait de se ravitailler mais dans toute la Suisse, la valeur refuge semble être la boîte de raviolis...


... ou les pâtes.

Réflexe archaïque de survie, de bunkerisation non rationnelle, de tentation du repli.
Essai de contrôle alors qu'on a le sentiment de ne pas avoir ce contrôle.
Signe d'un jeu personnel. De ceux qui se la jouent solitaires.

Le défi est plutôt d'être solidaire, de se centrer sur l'ici et le maintenant, sur le devoir par rapport à nos proches, sur notre travail et surtout éviter de devenir juste des spectateurs de la maladie et des personnes qui règleraient leur existence uniquement avec l'idée d'éviter leur propre contamination.

Le défi est de vivre encore avec un horizon citoyen et non pas dans le sauve qui peut.

Le webmaster.







Pendant ce temps à la Providence


Panneau photographié vendredi matin à l'entrée de la Providence d'Orsières 




La protection civile filtre les entrées 


Les visiteurs sont identifiés, enregistrés, questionnés et mesurés