14 février 2011

Tourisme et franc fort.

Dans le canton du Valais, les étrangers vont traditionnellement passer les vacances d'hiver à Verbier, Zermatt ou Crans-Montana. «Mais depuis Noël, nous atteignons 20% en moins de chiffre d'affaires», note Pierre-André Pannatier, président de l'association hôtelière du Valais. «Le franc y est sans doute pour quelque chose, même si notre qualité-prix reste excellente.»

A lire dans le Figaro

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.