4 avril 2014

L'esprit d'Eloi


Tout l'humour d'Orsières résumé en trois phrases, plus une.

1 commentaire:

  1. Je comprends le sourire de mon patron!
    Entre ma magnifique tante et ma superbe cousine!

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.