7 avril 2014

La magie du FN

Ces dernières semaines, il y a eu du nouveau en France. Comme vous le savez, l'UMP a largement battu le PS, ce qui a poussé François Hollande à remanier son gouvernement et à mettre Manuel Valls à sa tête pour satisfaire les envies changeantes du peuple français. Ayant bien compris que la technique du gouvernement "normal" ne suffisait plus, Hollande veut passer à un "gouvernement de combat" selon ses termes.
On a également pu constater une forte progression du Front National, même si ce dernier ne représente encore pas une menace pour les deux blocs traditionnels.



Aujourd'hui, dans le but de comprendre comment, alors que les politiciens français sont dans la tourmente, le parti de Marine Le Pen arrive à enchanter les foules, je vous propose une très courte plongée dans le programme du FN.

Le programme magique

Si vous avez lu ce programme de manière attentive et critique, vous aurez rapidement senti qu'il y avait anguille sous roche.

Sur presque tous les budgets, le FN augmente les dépenses: santé, justice, services publics, sécurité, famille, défense, agriculture... Le tout en augmentant les retraites, en boostant le pouvoir d'achat, en réduisant la dette deux fois plus vite, en revenant à l'euro, en ne faisant plus de déficit et en fermant les frontières. On ne parle même pas de sa technique de sortir de l'euro pour revenir au franc et de le dévaluer pour augmenter les exportations, ce qui achèverait définitivement la compétitivité et le pouvoir d'achat français.
C'est tellement impossible que ça en devient ridicule, mais la magie ça reste fascinant et on peut comprendre pourquoi les distraits peuvent suivre Marine Le Pen après avoir lu son programme.
(retrouvez ici le programme de l'école des sorciers)


Pouvoir d'achat

Jetons tout de même un oeil sur les mesures prises par Marine pour le pouvoir d'achat.

Sa première mesure: une hausse de 200 euros de tous les salaires inférieurs à 1500 euros financée par une taxe sur les importations. On peut se demander si recevoir 200 euros de plus pour payer 3% plus cher tous les biens importés va sauver le pouvoir d'achat. Par contre, il est facilement prévisible que les voisins risquent de leur rendre la pareille en taxant également les exportations françaises, ce qui ne va en tout cas pas améliorer la compétitivité du pays. Bref, une solution au financement fort peu convaincant.

Ensuite, les tarifs du gaz, de l’électricité et du train sont immédiatement baissés de 5 %. Cela alors qu'EDF n'arrive pas à couvrir ses charges et que les experts pronostiquent au contraire une augmentation de 20% du prix dans les cinq ans.
Idem pour les pensions versées au conjoint de la personne décédée qui passent de 18 720 € à 30 000 € par an: magie!

Point suivant, une baisse de 20% de la taxe sur le carburant, financée par une taxation des grandes entreprises pétrolières et gazières. Sans même parler des conséquences écologiques liées à la baisse de cette taxe incitative, cette mesure relève de la mauvaise foi. Le programme du Front National veut réinstaurer le franc et le dévaluer ce qui va automatiquement augmenter les prix des importations, y compris l'essence, de l'ordre de 30% selon le scénario envisagé par le FN!

Le Nationalisme

Certains aspects du programme sont évidements biens moins enchanteurs. Il ne faudrait tout de même pas perdre l'électorat d'extrême droite! Si Marine arrivait au pouvoir, c'est évident qu'il ne ferait pas bon d'être un étranger en France. L'immigration serait divisée par 20, les étrangers n'auraient plus accès à de nombreux postes dans l'administration, les conditions de naturalisations seraient durcies, il ne serait plus possible d'être binational hors Europe, etc...

Si l'étranger perdait son emploi, il pourrait déjà presque faire ses valises et ce même s'il avait travaillé en France depuis de nombreuses années; en effet, il ne pourrait que difficilement trouver un emploi puisque la préférence nationale serait appliquée et que si un étranger n'a plus d'emploi pendant un an, il se verra expulsé de France.

On retrouve également des propositions qui semblent inspirées de notre pays: les criminels étrangers seraient aussi expulsés et le FN se propose de recourir également au référendum. Ainsi, il veut organiser une votation pour les citoyens français qui pourront choisir entre la réinstauration de la peine de mort ou celle de la peine à perpétuité "réelle". Quel sympathique choix!

Conclusion

La recette du "projet du Front National" est donc relativement simple: on garde les ingrédients dont Jean-Marie Le Pen se faisait une spécialité pour garder une position forte à la droite de la droite et on y ajoute le coup de baguette magique de sa fille pour ratisser à gauche, notamment sur les terres du Front de Gauche.
On laisse reposer le tout en laissant descendre la côte de popularité de François Hollande et en attendant que de nouvelles affaires Sarkozy voient le jour et on a toutes les raisons de se réjouir du résultat des prochaines présidentielles.

Une seule chose est sûre: il est impossible que le FN applique le volet "social" de son programme sans faire exploser la dette ou les impôts et si Marine Le Pen est élue un jour, elle risque d'avoir du mal à expliquer cela à ses électeurs.



Jonathan Darbellay

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.