24 octobre 2012

Une question débattue

Stéphane Rian d répond à l'analyse de Philippe Bender sur les prochaines élections au conseil d'état. Nous le citons ici pour l'invention d'un néologisme:

"On aura ainsi compris que, contrairement à ce que voudrait Philippe Bender, dans un scrutin majoritaire, il n’y a ni lettre, ni esprit. C’est la loi de la jungle. Et à ce petit jeu de manipulations diverses on a tout à fait le droit d’imaginer un canton du Valais gouverné non seulement par 4 PDC, mais par 5 PDC, si possible mâles. Et, sur ce coup, la répartition des postes devient on ne peut plus facile : 1 noir, un jaune, un Entremontais, un Sierrois et … une femme."

Le débat est donc à nouveau ouvert.
Faut-il dire:
1. Entremontais, Entremontaise?
2. Entremontant, Entremontante?
3. Entremontain, Entremontaine?
4. Autre?

Faut-il distinguer entre le habitants du val d'Entremont et les citoyens du district?

PS. Nous avions mis en ligne un petit sondage humoristique sur le sujet, mais un bug intervenu pendant la nuit nous a fait supprimer cet élément.

3 commentaires:

  1. Félicitations pour l'engagement de toute l'équipe EA. Merci

    RépondreSupprimer
  2. @ Antoine, bug curieux: le sondage fonctionnait et puis tout à coup il s'est mis à perdre des voix, et a redémarré à zéro, ce qui n'est pas possible de faire même par un administrateur du site, nous n'avons pas investigué plus loin.

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.