31 octobre 2021

Votations fédérales et cantonales du 28 novembre 2021

Comme à son habitude, Entremont Autrement prend position sur les objets soumis au scrutin populaire au niveau fédéral et cantonal. Pour rappel, nous ne donnons jamais de recommandation de vote, mais exprimons toujours l'avis majoritaire au sein du comité et des élus de notre mouvement.


1) Initiative sur les soins infirmiers

Le texte demande que la Confédération et les cantons s'assurent qu'il y ait suffisamment de personnel infirmier formé et précise la réglementation des conditions de travail. Il prévoit aussi des contrôles concernant une rémunération appropriée. A la suite de la pandémie que nous avons vécue et vivons encore, il est apparu de manière particulièrement claire que ce domaine avait besoin d'un soutien fort et de meilleures conditions de travail.

La Conseil fédéral et le Parlement s'opposent à cette initiative et proposent un contre-projet à la place.

Entremont Autrement dit OUI à l'unanimité à cette initiative. Il est temps de renforcer notre système de santé, de reconnaître à sa juste valeur le travail du personnel soignant et de sortir le système médical d'une logique du profit à tout prix.


2) Initiative sur la justice

Aujourd'hui l'Assemblée générale est chargée de nommer les juges fédéraux. Le problème est qu'il faut être affilié à un parti et reverser des contributions à ce même parti pour avoir une chance d'être élu. Un candidat indépendant n'a que peu de chances d'être élu comme juge fédéral. Le comité d'initiative propose que les juges fédéraux soient tirés au sort. Ce tirage au sort tiendrait évidemment compte des critères de langue et s'assurerait que les candidats aient les compétences requises.

Le Conseil fédéral et le Parlement s'opposent à cette initiative populaire. Ils estiment que le système actuel a fait ses preuves.

Entremont Autrement dit NON à une très nette majorité à cette initiative. Le tirage au sort est une fausse bonne idée pour un problème qui est réel. D'autres réformes du système de nomination des juges sont possibles sans accorder une place prépondérante à l'arbitraire.


3) Modification de la loi COVID de mars 2021

Depuis le début de la pandémie, le Conseil fédéral, dans le cadre des pouvoirs que lui accordent la Constitution suisse, a pris de nombreuses mesures exceptionnelles pour accompagner les entreprises et les habitants de ce pays.

La loi COVID du 19 mars 2021 porte notamment l'extension de l'aide financière pour les cas de rigueur, l'extension des allocations pour perte de gain, l'extension des RHT, augmentation des indemnités journalières et des indemnisations pour les associations et organisateurs de manifestations. Cette loi permet également la mise sur pied d'un certificat COVID comme alternative aux fermetures que nous avons connues. La liste complète des mesures incluses dans cette loi COVID sont à découvrir ici https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/votations/20211128.html

Le Conseil fédéral et le Parlement soutiennent largement ce texte. Tous les grands partis suisses également à l'exception notable de l'UDC.

A une très large majorité, Entremont Autrement dit OUI à ce texte.


4) Initiative cantonale "Pour un canton du Valais sans grands prédateurs"

Le texte demande que "L'Etat élabore des prescriptions contre les grands prédateurs et à la limitation et la régulation du nombre des grands prédateurs. La promotion de la population des grands prédateurs est interdite".

S'il n'est pas cité nommément, il s'agit bien évidemment du loup qui est visé.

Le Conseil d'Etat valaisan et le Grand conseil recommandent à la population d'accepter ce texte. Le communiqué officiel de l'Etat reconnaît cependant que "l'initiative ne changera pas fondamentalement la situation actuelle et future".

Une très nette majorité d'Entremont Autrement rejette ce texte flou et inutile. La problématique posée par la présence du loup est réelle, mais demande des réponses concrètes et applicables. Cette initiative cantonale rate complètement sa cible et n'aura aucun effet sur la situation.


Vous pouvez retrouver des explications complémentaires sur les textes fédéraux en suivant le lien suivant:

https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/votations/20211128.html


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont soumis à un modérateur indépendant.
Ils sont donc publiés avec un temps de retard.
Les esprits s'échauffant au-delà du raisonnable et des bienséances en période électorale, il y a nécessité de le faire, le blog étant responsable devant la loi des éventuelles insultes qui y seraient publiées.
Il n'y a pas de censure politique. Mais l'idée que la terre est plate n'est pas une conviction politique.
Les utilisateurs ANONYMES sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie. De manière bien évidente les commentateurs anonymes ne pourront pas être informés des raisons de la modération éventuelle de leurs assertions.