18 juillet 2018

RUAG la nébuleuse





1 - Depuis mon arrivée au sein d’EA au printemps 2009, j’ai signé et posté déjà 9 textes (voir la liste et les liens en bas de page) sur l’exportation d’armes à l’étranger et/ou sur la société RUAG. Pour précision, cette société se nomme RUAG Holding AG et l’actionnaire ‘anonyme’ unique de cette société est la Confédération Helvétique. 

2 - Voilà plus d’un mois qu’une petite bâche flotte contre la barrière du mur surplombant la route de la vallée en bordure de ma propriété. Sa couleur orange a d’abord intrigué certains de mes voisins pensant que j’étais en train de faire de la propagande pour les majoritaires du coin. Puis en y regardant de plus près ils ont dû se raviser. En fait, depuis des semaines, j’affiche clairement mon soutien à l’initiative demandant aux multinationales ayant leur siège en Suisse d’être tout simplement et bonnement responsables. Pour celles et ceux qui désirent en savoir davantage sur le sujet, vous pouvez consulter le site des initiants via le lien ci-dessous. https://initiative-multinationales.ch/

Quel lien unit ces deux infos ? Le fait que RUAG Holding AG est une multinationale ayant pour siège Berne, capitale de notre pays, et que cette initiative pour des multinationales responsables demande à ce que les filiales étrangères de ce genre de société soit également soumises au droit suisse. En l’occurrence, pour la holding RUAG, cela reviendrait à ce que ses filiales étrangères soient également soumises à la législation suisse sur les exportations de matériel de guerre.

Aujourd’hui, dans les faits, RUAG Holding AG est une immense nébuleuse en mains helvétiques. Même la Berne fédérale ignore les chiffres d’affaires réalisés par les succursales installées à l’étranger de cette société dont elle possède l’entier de l’actionnariat. Cela veut simplement dire que nos conseillers fédéraux et nos parlementaires fédéraux sont dans l’ignorance totale et absolue de quel matériel de guerre est produit hors pays par RUAG Holding AG et vers quel pays celui-ci est vendu. Si bien qu’en l’état actuel, Cette multinationale en mains confédérales peut s’asseoir en toute quiétude sur la législation suisse par l’entremise de ces filiales à l’étranger.

Personnellement je ne peux l’accepter et cela me conforte encore davantage (si cela était possible) dans mon soutien à l’initiative pour des multinationales responsables.

Urbain Gaillard 

Juillet 2016 : RUAG joue à Ponce-Pilate
Mars 2014 : La droite, centriste, libérale et chrétienne, ne désarme pas
Octobre 2012 : Armes à sous-munitions
Septembre 2012: La paix des braves
Juillet 2012 : Exportations du matériel de guerre 
Février 2011 : La Suisse championne du monde  
Novembre 2009 : L'Entremont et l'exportation du matériel de guerre
Novembre 2009 : Contre les exportations d'armes 
Novembre 2009 : Pour l'interdiction d'exporter les armes

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.