5 mai 2021

Chaises musicales dans la gauche valaisanne

Les campagnes électorales épuisent les troupes. Et les finances! Entre les fédérales en automne, les communales un an plus tard et les cantonales en embuscade à peine quelques mois après, le rythme est soutenu. La période de « pause électorale » qui s’ouvre à l’issue des cantonales offre une bouffée d’air frais et est souvent l’occasion de changements de têtes.

Ainsi Barbara Lanthemann, du PSVR, a-t-elle remis son tablier après quatre ans de service à Clément Borgeaud. Ce n’est d’ailleurs pas le seul changement qui a eu lieu aux principaux postes du PS, puisque Mathias Reynard a remplacé Esther Waeber-Kalbermatten au Conseil d’Etat, il a lui-même été remplacé par Emmanuel Amos au Conseil national, qui a, lui, laissé sa place à Sarah Constantin comme cheffe du groupe PS-Gauche citoyenne au Grand Conseil.

Au Centre gauche-PCS, Raymond Borgeat quitte également la présidence au profit d’Alexandre Ferchaud. Le parti qui réfléchissait à son avenir il y a quelques mois encore a donc décidé de lancer une nouvelle dynamique.

Chez les Verts valaisans aussi, le temps est au changement. Le président Jean-Pascal Fournier a annoncé son départ. Son successeur n’est pour l’heure pas connu. Le tandem Volpi-Fournier cédera donc la place à une nouvelle équipe prochainement.

Ce printemps, Entremont Autrement vit à son tour une période de transition avec le départ de sa présidente Sophie Juon. Nous avons déjà eu l’occasion de parler de ce changement majeur pour notre mouvement sur notre blog.

Le PSVR, le Centre gauche-PCS et les Verts sont des partenaires d’Entremont Autrement depuis de nombreuses années. Nous avons souvent - bien que pas toujours - des positions proches. Les collaborations entre nos différentes formations sont en tout cas fortes. Ces multiples changements de présidence marquent forcément une étape importante dans nos relations, car toutes les personnes qui avaient l’habitude de dialoguer ensemble sont ou seront remplacées par de nouvelles têtes. L’occasion d’infléchir certainement plusieurs fonctionnements.

La volonté est forte de notre part d’entretenir les alliances et les collaborations qui ont existé jusqu’ici. Un beau défi en perspective!

La rédaction

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont soumis à un modérateur indépendant.
Ils sont donc publiés avec un temps de retard.
Les esprits s'échauffant au-delà du raisonnable et des bienséances en période électorale, il y a nécessité de le faire, le blog étant responsable devant la loi des éventuelles insultes qui y seraient publiées.
Il n'y a pas de censure politique. Mais l'idée que la terre est plate n'est pas une conviction politique.
Les utilisateurs ANONYMES sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie. De manière bien évidente les commentateurs anonymes ne pourront pas être informés des raisons de la modération éventuelle de leurs assertions.