12 février 2013

Nos candidats à Bagnes plutôt qu'à Sembrancher


2 commentaires:

  1. Pas bien grave, mais bien dommage.

    Je comprends tout à fait qu'une chaîne de distribution alimentaire n'ait pas envie de laisser de la place aux mouvements politiques, ça se conçoit, c'est une directive interne, etc.

    Par contre, j'ai plus de peine à comprendre que l'on nous donne l'autorisation de venir la première fois et pas la seconde. Les explications de la Coop sur ce coup sont un peu foireuses...

    RépondreSupprimer
  2. On peut éventuellement dire que ça manque un peu de cohérence mais on ne peut pas parler de censure dans ce cas.

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.