19 octobre 2017

Candidature aux JO Sion 2026

Le parti socialiste du Valais romand nous envoie ce communiqué de presse au sujet de l'octroi par le Conseil fédéral de près d'un milliard pour l'organisation des Jeux olympiques en Valais.

NB: la publication de ces articles n'engage en rien le mouvement Entremont Autrement

Le Conseil fédéral s’est prononcé ce jour en faveur d’un soutien financier à la candidature pour les jeux olympiques Sion 2026. La Confédération contribuera jusqu’à hauteur d’un milliard de francs environ.

Le PSVR est à ce jour plus que sceptique à l’égard de la candidature Sion 2026 et exige certaines réponses claires et précises.

Aucune discussion sur la candidature aux JO 2026 n’a été entamée entre le comité de candidature et les partis politiques. Le dossier de candidature est pour l’heure confidentiel, ce qui signifie que le projet n’est pas accessible au public. Ce manque d’information est problématique alors qu’il implique pourtant toute la population valaisanne, les finances cantonales et les instances politiques; à ce jour, le dossier consultable est incomplet, lacunaire sur bien des points. A quelle date la population valaisanne aura-t-elle accès à une information digne de ce nom?

Aucune date de votation n’a été fixée au niveau cantonal. Un vote populaire qui serait fixé à fin 2018 nous apparaît comme trop tardif au vu de l’agenda au niveau national, les chambres fédérales doivent pouvoir se prononcer en connaissance de cause. Le Conseil national se penchera sur le dossier en septembre 2018, le Conseil des Etats en décembre 2018. Un vote en Valais doit dès lors avoir lieu au plus tard en juin 2018. Cette date est-elle fixée aujourd’hui?

Une clarification au niveau de la gouvernance du projet est indispensable : qui pilote le projet? D’où proviennent les fonds privés annoncés à hauteur d’un demi-million  Christian Constantin a-t-il réellement quitté le comité, est-ce provisoire ou définitif?

L’interpellation déposée par la conseillère nationale Silva Semadeni (GR) le 20 septembre dernier nous paraît totalement opportune. Elle pose notamment les questions suivantes:
- Comment le montant envisagé pour la tenue des JO 2026, qui pourrait aller jusqu'à un milliard de francs, est-il compatible avec les budgets d'austérité de ces dernières années et la ligne dure adoptée par le Conseil fédéral en matière de politique budgétaire?
- Où le Conseil fédéral prévoit-il d'économiser ce milliard?
- Que pense le Conseil fédéral de la pertinence et de la durabilité des investissements et des équipements nécessaires par expérience pour des infrastructures de sports d'hiver adaptées aux Jeux, au vu des hivers sans neige toujours plus nombreux et du réchauffement climatique?
- Comment le Conseil fédéral évalue-t-il la situation sur le plan de la sécurité?
- A combien sont estimés les coûts pour garantir la sécurité dans toutes les régions concernées et pendant toute la période des JO 2026, Jeux paralympiques compris?
- De quelles ressources (coûts totaux) l'Armée aura-t-elle probablement besoin?

Barbara Lanthemann
Présidente du PSVR

1 commentaire:

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.