26 octobre 2016

Le futur se prépare aujourd’hui

La construction, moteur économique indéniable pour notre commune, est sérieusement freinée (ou sabotée diront certains) par la LAT, la Lex Koller et la Lex Weber. Les citadins ont décidé, conséquence indirecte de notre boulimie de construction. Le résultat est là : nous avons ouvert la voie à Franz Weber et à son homme de main, Pierre Chiffelle.

La perfusion que l’autorité bagnarde a voulu donner à ce secteur économique au cours de ces dernières années, en toute illégalité, a eu des effets collatéraux qu’on ne peut plus ignorer : litiges entre vendeurs et acheteurs, impossibilité de rénover certains biens existants due au fait que la densité illégale accordée durant ces 15 dernières années, ajoutée aux doutes sur les droits acquis ou sur les prescriptions rendent les démarches laborieuses aujourd’hui si l’on veut respecter la loi.

Le tourisme, autre moteur économique de notre commune, est grippé par la cherté du franc suisse, le coût élevé de la vie, des charges salariales considérables en comparaison de nos pays voisins, mais aussi par une baisse notable de la pratique du ski chez les Suisses. Tout cela conduit à une baisse des nuitées, ce qui a déjà forcé la commune à augmenter les taxes de séjours.

Ceci dit, les années fastes sont définitivement derrière nous. Les challenges que l’avenir nous réserve vont être compliqués et laborieux. Le danger guette que les plus démunis soient les premiers à faire les frais de cette décroissance.

L’apport de visions et d’idées variées autour de la table des Conseils ne peut qu’être bénéfique pour affronter les difficultés à venir. L’élection d’un membre d’Entremont Autrement (Antoine Cretton) au sein de l’exécutif de Bagnes atteste d’une volonté citoyenne favorable à cette diversité. Il est donc plus que jamais nécessaire de soutenir les candidatures d’Entremont Autrement au Conseil général.  

Vincent Michellod
Candidat au Conseil général de Bagnes

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.