16 août 2014

La famille aux trois prévôts


Un nouveau guide touristique et spirituel vient de paraître aux Editions du Grand-St-Bernard pour compléter le déjà fort riche "Découvrir le Grand-Saint-Bernard de Jean-Pierre Voutaz et Pierre Rouyer paru en 2013, il s'agit de "Là sera ton Coeur" consacré au trésor, à l'église et à la crypte de l'hospice. 86 pages, 116 illustrations et un texte remarquable d'érudition et de finesse. Cet ouvrage a été réalisé pour accompagner la nouvelle muséographie du trésor de l'hospice. Au milieu de celui-ci un tableau du prévôt Pierre-Joseph Rausis qui pose parmi plusieurs objets de la chapelle.

Ce que ce guide ne dit pas, c'est que le prévôt (1803-1814) Pierre-Joseph Rausis est l'arrière-grand-oncle de Florence-Eulalie Lovey-Rausis, grand-mère du prévôt (1952-1991) Angelin Lovey et arrière-grand-mère du prévôt (2009-2014) Jean-Marie Lovey, évêque de Sion désigné. Trois prévôts dans la même famille.

Pour revenir à ce guide de haute facture, on se permettra de regretter qu'il n'y ait pas de renvoi entre les illustrations et le texte principal ce qui rend sa lecture difficile.

5 commentaires:

  1. Le tableau du prévôt Pierre-Joseph Rausis porte le numéro 59 du catalogue Félix Cortey édité par la commune de Bagnes et le centre de reccherches historiques de Bagnes en 1979, à l'époque il était encore à la Maison du Saint-Bernard, Prévôté de Martigny, il se trouve actuellement dans la salle du trésor de l'hospice, d'autres tableaux de Cortey notamment les chanoines Louis-Antoine Luder, François-Benjamin Filliez, Laurent-Joseph Murith, sont à voir au musée du côté auberge.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le tableau du prévôt Rausis que vous mentionnez (n° 59 du catalogue d'exposition de 1979) se trouve encore à la Maison Saint-Bernard à Martigny. Le peintre a réalisé deux tableaux presque identiques, celui exposé à trésor et photographié dans le livre a été fait pour l'hospice du Gd-St-Bernard. Ils ont quelques différences, dont le couleur de la mitre en arrière-fond, mais surtout, pour celui exposé au trésor, les lettre "I O M" sur le bord de la nappe de la table sur laquelle sont posés les objets liturgiques. Cela fait allusion aux ex-voto romains du musée de l'hospice, dédiés à Jupiter, le Meilleur, le plus Grand (Iovi Optimo Maximo). Ici Jupiter est remplacé par Jésus. C'est la première peinture faisant allusion au musée archéologique de l'hospice. (Chne J-P Voutaz)

      Supprimer
    2. Merci de toutes ses précisions!

      Supprimer
  2. Une Vollégeardedimanche, 17 août, 2014

    Parler de l'évêque est-ce un moyen pour vous de ne pas parler de l'affaire Giroud-Tornay?

    RépondreSupprimer
  3. Chère madame, si vous avez le moindre fait nouveau, n'hésitez pas à nous en faire part. Ou même si vous n'avez aucun fait nouveau, mais l'envie irrépressible de vous exprimer ailleurs que dans les salons où l'on cause, n'hésitez pas non plus. Vous savez comment nous atteindre. Bonne rentrée.

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.