28 mai 2020

Entremont Autrement contre la réforme fiscale avec toute la gauche plus plus valaisanne

Les partis de gauche et l’Union syndicale valaisanne refusent les baisses fiscales prévues pour les entreprises. Le référendum est lancé. Lundi 1er juin, la récolte des signatures contre la révision de la loi fiscale valaisanne va démarrer. Toute la gauche est unie pour combattre un texte adopté au Grand Conseil en mars dernier. Parti socialiste, Verts, Centre gauche PCS, Entremont Autrement, Gauche alternative, POP et l’Union syndicale ont présenté ensemble leurs arguments lors d’une conférence de presse virtuelle jeudi. La réforme concerne essentiellement les entreprises. Jusqu’à maintenant, l’impôt sur le bénéfice qui les frappe se situe à 12,6% pour les sociétés dont le bénéfice ne dépasse pas 150 000 francs et 21,6% pour les autres. Il va désormais passer à 11,9% pour les sociétés avec un bénéfice de 250 000 francs ou moins et 17% pour les autres. Des compensations sociales sont prévues pour 38 millions.

A lire dans le Nouvelliste. 





NF 29 mai 2020

Ainsi contrairement au trend qui veut la gauche électorale se scinde en chapelle (lire ici même "Les aventures de la gauche moins moins", lorsqu'il s'agit d'engager la lutte, la gauche plurielle valaisanne se montre capable de s'unir. Ici le front est vaste: Parti Socialiste, Les Verts, Centre Gauche-PCS, Entremont Autrement, Parti ouvrier populaire, Gauche Alternative s'allient à l'Union Syndicale pour combattre la loi votée par le grand conseil.
L'archiviste

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont soumis à un modérateur indépendant.
Ils sont donc publiés avec un temps de retard.
Les esprits s'échauffant au-delà du raisonnable et des bienséances en période électorale, il y a nécessité de le faire, le blog étant responsable devant la loi des éventuelles insultes qui y seraient publiées.
Il n'y a pas de censure politique. Mais l'idée que la terre est plate n'est pas une conviction politique.
Les utilisateurs ANONYMES sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie. De manière bien évidente les commentateurs anonymes ne pourront pas être informés des raisons de la modération éventuelle de leurs assertions.