25 janvier 2019

Prise de position sur la fusion Bagnes-Vollèges

Le 10 février prochain, les citoyens de Bagnes et de Vollèges voteront sur un projet de fusion de leurs deux communes.

Nul doute que ce scrutin sera suivi au-delà du giron de ces communes. L'enjeu est de taille et d'autres projets régionaux attendent certainement les résultats de ce vote pour se positionner à leur tour.

Entremont Autrement a publié de très nombreux articles au fil des ans sur le thème des fusions. Vous pouvez les retrouver en cliquant ici.

Nous avons toujours été en faveur d'une rationalisation des services communaux, d'un rapprochement entre les communes d'une même région. Ces dernières ont vu leur rôle considérablement évoluer: ce qui pouvait être géré auparavant à l'échelle d'un village s'est souvent complexifié et exige l'intervention d'acteurs extérieurs ou le déploiement de ressources que les petites structures ne peuvent plus se permettre. Que l'on pense notamment à la mise en place de la Maison de la Santé à Sembrancher, aux directions d'écoles généralisées ou aux groupes de sécurité et d'intervention. Tous ces projets ont nécessité des discussions à l'échelle supra-communale et profitent néanmoins à l'ensemble des citoyens.

Dans le cas du projet de fusion entre Bagnes et Vollèges, nous avons eu l'occasion par le passé d'exprimer nos doutes quant à l'implication réelle des citoyens dans la procédure ou quant au manque d'information qui a longtemps caractérisé ce dossier.
De plus, ce n'est un secret pour personne qu'Entremont Autrement aurait préféré une concertation globale des six communes d'Entremont (plus Bovernier?), avec un projet plus ambitieux et une véritable vision à long terme pour la région. Mais aujourd'hui, ce n'est pas ce projet-là qui est soumis au vote populaire. Il convient de répondre à la question posée. Pas à une autre.

Nos membres et nos élus ont mené de très nombreuses discussions sur ce sujet avec des habitants des deux communes concernées et avec des observateurs attentifs des communes voisines. Nous constatons que l'immense majorité des votants ont déjà une idée très précise de la réponse qu'elle apportera le 10 février. Des débats ont eu lieu, des séances d'information et des discussions de bistrot.

Pour les raisons suivantes:
- dans la volonté de ne pas entraver un mouvement de fusion qui nous apparaît comme nécessaire et inéluctable;
- conscients à la fois des avantages et des limites du projet proposé;
- regrettant qu'une concertation plus large des communes n'ait pas eu lieu publiquement;
- certains que l'entrée hypothétique d'Entremont Autrement dans cette campagne ne changerait quasiment rien au résultat final;

le mouvement Entremont Autrement ne se prononce pas sur ce sujet, mais laisse bien évidemment (et comme à l'accoutumée) ses élus et ses membres prendre position individuellement s'ils le souhaitent.

A noter que nous publierons sur ce blog les articles en faveur ou en défaveur de ce projet que nos lecteurs voudraient bien nous faire parvenir.

Pour le comité d'Entremont Autrement
J. Lovey

1 commentaire:

  1. A terme tout se fera, une absorption me paraît plus juste à l'heure actuelle. Bien évidemment chacun à le droit à la liberté de penser.

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.