Article épinglé

Prise de position sur les votations cantonales

11 mars 2012

Nous ne sommes plus seuls.

Seuls contre tous nous avons osé dire que nous étions pour l'initiative sur les résidences secondaires, certains nous ont signifié que nous nous mettions définitivement en marge de nos communautés villageoises. Les résultats de ce dimanche nous prouvent le contraire:
11, 7 % des citoyens de Bourg-St-Pierre
13, 2 % des citoyens de Bagnes 
14, 1 % des citoyens de Liddes
14, 6 % moyenne du district d'Entremont
15, 1 % des citoyens d'Orsières
15, 8 % des citoyens de Sembrancher
18,6 % des citoyens de Vollèges acceptent cette initiative et se sont rangés de notre côté. Ce résultat démontre notre légitimité à vouloir participer à la vie politique communale et nous permet de chiffrer avec certitude la part incompressible des citoyens prêts à nous suivre.



Jean-François Fournier sur les ondes de la RTS se déguise en parisien et parle de quatre-vingt-quinze pour cent! Tordant.

2 commentaires:

  1. Cela ne fait que 2 heures que le résultat est tombé et Mrs Cina, Darbellay ou Fournier ont déjà lâché en direct sur RTSun qu'ils allaient prendre les initiants au mot et qu'ils allaient limiter au maximum la portée de cette initiative. Alors qu'hier ils prétendaient que cela seraient impossible, que tout était écrit.
    Qu'est-ce qui a changé entre hier et aujourd'hui ?
    Aujourd'hui, ils ont retrouvé la bonne foi.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont soumis à un modérateur indépendant.
Ils sont donc publiés avec un temps de retard.
Les esprits s'échauffant au-delà du raisonnable et des bienséances en période électorale, il y a nécessité de le faire, le blog étant responsable devant la loi des éventuelles insultes qui y seraient publiées.
Il n'y a pas de censure politique. Mais l'idée que la terre est plate n'est pas une conviction politique.
Les utilisateurs ANONYMES sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie. De manière bien évidente les commentateurs anonymes ne pourront pas être informés des raisons de la modération éventuelle de leurs assertions.