12 mars 2017

Freysinger, c'est aussi ça...

Vous avez peut-être aperçu les nouvelles pubs « L'effet Freysinger c’est ça » de l’UDC du Valais romand sur les réseaux sociaux ou dans le Nouvelliste. Alors récapitulons:

Effet No. 1 Durcissement envers les criminels sexuels. Est-ce une bonne chose? Evidemment que oui! Est-ce l’effet Freysinger? non, c'est sont l'ensemble des cantons qui ont revu leurs pratiques dans ce domaine.

Effet No. 2 Institut Kurt Bosch sauvé. Est-ce une bonne chose? Cela dépend combien cette institution coûte à l’Etat et à la commune en rapport avec la dizaine de places de travail qu’elle représente.

Effet No. 3 Les infractions baissent de 19%. Est-ce une bonne chose? Evidemment que oui, mais est-ce "l’effet Freysinger" sachant que pour la même période les infractions étaient en baisse dans tous les cantons romands autant qu’en Valais.

Par contre l’Effet Freysinger c’est aussi cela:

Contre-effet No. 1 Prononcer des discours dans des réunions d'extrême droite (l'histoire de les ramener dans le droit chemin sans doute) ...

Contre-effet No. 2 Arborer un drapeau qui de nos jours est utilisé comme symbole dans les groupes néo-nazis, dans son bureau en affirmant que c'est un hasard...(c'était juste parce que les couleurs étaient belles?)...

Contre-effet No. 3 Renier un survivaliste que l'on vient d'engager soit-disant parce que l'on ne connaissait pas son passé... ni ne comprenait ce qui était échangé... (hormis le fait que tout le monde se filme en présence de parfaits inconnus sur leur terrasse en débattant de l'avenir des civilisations sans vraiment comprendre le fond de pensée de leurs interlocuteurs ...)

Contre-effet No. 4 Engager un magouilleur au sein de son service, le renier... le déplacer au Collège de Saint-Maurice en guise de sanction.

Contre-effet No. 5 Il n’a pas de sang « romand », affirme-t-il dans un média haut-valaisan.

Contre-effet No. 6 Il faudrait voter pour lui parce qu’il touchera de tout façon une rente?

L’UDC Romand n’a trouvé que ce maigre bilan pour mettre en avant le sauveur du Valais. De quoi faire réfléchir.

Vincent Michellod
Conseiller général à Bagnes

NB: ce texte a initialement été publié sur les réseaux sociaux, nous le publions ici aujourd'hui après quelques modifications.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.