20 janvier 2017

Pourquoi s'engager?

Sophie Juon, © Lisa Grève
Avant de m'engager avec Entremont Autrement, je pensais naïvement que la politique était une affaire réservée aux élites. Rapidement, je me suis rendue compte que la politique est l'affaire de tous: chacun peut et doit faire entendre sa voix; la pluralité est le ciment de notre démocratie. Dans le cadre de mon activité professionnelle, on vante les mérite de la diversité des opinions et l'exercice de brainstorming, ou remue-méninges en français, lesquels favorisent des solutions créatives et innovantes. La politique n'est pas, et ne doit pas, être réservée à une sorte d'élite intellectuelle, ou à des représentants de quelques professions ayant des facilités pour accéder aux fonctions politiques. 

C'est pourquoi nous nous sommes attachés à présenter, pendant toutes les campagnes menées par Entremont Autrement, des candidats venant d'horizons différents: femmes et hommes, jeunes et moins jeunes, professionnels du bâtiment, métiers manuels, étudiants et retraitée, professeurs, artiste, cinéaste, secrétaire, mère au foyer, et même un auditeur et une juriste!

En 2009, Entremont Autrement a voulu changer les choses dans le district d'Entremont et briser le train-train qui prévalait depuis des décennies et qui consistait, de la part des deux partis majoritaires, à présenter des listes fermées n'offrant aucun choix aux citoyens. Entremont Autrement en avait assez de la mono pensée ou du monopole détenu par le parti démocrate chrétien et les radicaux, et de ce confort que leur donnait cette absence de contradicteur.

En 2017, Entremont Autrement pourrait se vanter d'avoir réussi au delà de ses espérance et bomber le torse. Mais je préfère que nous restions humbles: reconnaissons simplement à notre mouvement le fait d'avoir initié un changement, qui a été bien accueilli par tous, même les personnes appartenant à des partis dits traditionnels ou conservateurs.

Parce que tout le monde se rend compte que la diversité, aussi en politique, est une bonne chose: parce qu'il est plus facile de trouver des solutions si les personnes assises à la même table ne pensent pas toutes la même chose. Parce qu'il est sain d'avoir des contradicteurs autour d'une table qui interrogent et remettent en cause des pratiques répétées et admises comme une norme. Parce qu'il est normal que la diversité de notre population soit reflétée dans nos organes législatifs et exécutifs.

Cette campagne au Grand Conseil est la 6ème campagne menée par Entremont Autrement; faites bon accueil à notre liste et tous ensemble continuons à promouvoir la diversité.

Sophie Juon

1 commentaire:

  1. Ne dit'on pas que l'ennui naquit de l'uniformité ? Nous avons la chance de vivre dans un pays de pluralités de toute sorte, alors, profitons'en.Vive la diversité et merci à Entremont Autrement de nous l'offrir !

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.