17 mai 2016

Prématuré

Dans le Nouvelliste du 11 mai 2016. Tour d'horizon des opinions politiques au sujet de la réforme du conseil communal de Bagnes soit le passage de 11 à 9 conseillers, réforme soumise au vote le 5 juin prochain.


Avec la position d'Entremont Autrement


1 commentaire:

  1. Pour moi,il ne s'agit pas que d'une question de forme mais de la réalité observée. Le débat d'idées doit être conservé au sein du Conseil communal. Aujourd'hui on veut limiter le nombre de conseillers pour limiter les débats. C'est un très mauvais signal pour la démocratie.

    On prétend qu'à neuf les conseillers seront plus efficaces mais j'en doute... A onze déjà, la présence de certains conseillers lors de commission relève déjà quasi de l'exploit. Entre autres obligations politiques, vie professionnelle, vie familiale, nos conseillers sont déjà débordés. Réduire la voilure sans professionnaliser c'est partir d'avance perdant. Oui à la démocratie non à l'obscurantisme. Oui à une vraie réforme, non à une réformette.

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.