18 mai 2016

Rencontres autour du cinéma à Bagnes?

Je me suis rendue le 29 avril à Martigny au Festival Visages Nomade, où j’ai pu assister à une soirée de courts métrages. L’accueil était simple et chaleureux. Ces projections se font chez les particuliers et l’idée m’a littéralement séduite.

J’ai été particulièrement frappée par l’histoire d'Antoine, orphelin de mère et qui a pour seule et unique amie une caméra. Il vit avec son père, garde-barrière et il filme les trains qui passent. L’un de ces trains lui a jadis enlevé sa mère. Antoine découvre une bobine de film: sa propre mère filmée par son père. C’est grâce à la magie du cinématographe, qu’Antoine pourra faire revivre sa mère. Le cinéma comme une possible alternative à la mort.


Lipsett Diaries m’a profondément émue, par la simplicité et la justesse avec lesquelles sont évoquées les tourments de la vie de Arthur Lipsett, réalisateur québécois décédé en 1986 d’un suicide.

Ces soirées permettent la découverte de petits joyaux du cinéma ainsi que la rencontre avec l’autre. Les projections sont suivis d’une discussion et d’un échange entre les participants. Je voudrais encourager des initiatives de ce type ici dans la Commune de Bagnes. Je crois que l’on pourrait imaginer ces rencontres autour du cinéma pour faire rencontrer les familles, les gens d’ici et d’ailleurs amoureux du cinéma et de la culture. Le cinéma comme un possible moyen de ralliement, d’échanges et de partage. Le cinéma comme un départ et qui peut s’élargir vers d’autre horizons, fonder des ciné-club dans chaque village de la vallée, créer des café-littéraires...

Je lance l’idée sur le blog d’Entremont Autrement, regroupement ouvert aux nouveautés, orienté vers l’avenir.

Nicoletta Moruzzi

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.