26 avril 2014

Vers une nouvelle constitution? XXII / Poses-tu là?

Suite de nos archives étonnantes sur la nécessité d'une nouvelle constitution valaisanne:

POSTULAT du député Narcisse Crettenand (GRL) et cosignataires concernant 21 fois 1907


(14.09.2006) 3.066

La Constitution valaisanne, pensée au 19ème siècle ne correspond plus au Valais d'aujourd'hui. La désignation des élus, l'attribution des responsabilités et la taille des communes, les cercles électoraux, la représentation féminine... tout doit être repensé.

Nous pensons qu'il serait opportun de mobiliser les jeunes générations pour leur demander de tracer les lignes du Valais du 21ème siècle afin d'imaginer sans tabou la forme que pourrait prendre le texte fondateur.

Nous demandons au Département de l'Education, de la Culture et des Sports de lancer un concours à l'occasion du centième anniversaire de la Constitution et de le doter de 21 prix de 1907 francs. Cette action symbolique et mobilisatrice ouverte à tous les étudiants valaisans d'une haute école permettrait de forcer un peu les portes du 21ème siècle et de tracer quelques lignes visionnaires qui pourraient être le prélude à une nouvelle Constitution.

Sion, le 14 septembre 2006 Narcisse Crettenand, député (GRL) (10h15) et cosignataires

+++

POSTULAT du député Narcisse Crettenand (GRL) et cosignataires, concernant 21 fois 1907 (14.09.2006) 3.066


Considérant que la constitution valaisanne, pensée au 19ème siècle, ne correspond plus au Valais d’aujourd’hui et qu’il serait opportun de mobiliser les jeunes générations pour les inviter à tracer les lignes du Valais du 21ème siècle, le postulat demande au Département de l’éducation, de la culture et du sport d’organiser un concours à l’occasion du centième anniversaire de la Constitution et de le doter de 21 prix de 1907 francs.

Le Conseil d’Etat, à l’occasion du jubilée de la Constitution cantonale, le 8 mars dernier, a réaffirmé sa volonté de poursuivre la révision totale de la charte fondamentale dans le cadre d’un processus par étapes déjà fortement engagé et qui s’achèvera par un toilettage final prévu pour 2010. Dans le cadre de cette démarche et l’esprit du postulat qui lui est soumis, le Conseil d’Etat charge le Département de l’éducation, de la culture et du sport d’organiser, durant l’année scolaire 2007/08, un concours destiné, d’une part, aux étudiants valaisans des hautes écoles (HES, universités) et, d’autre part, aux classes des établissements scolaires du second degré et de l’enseignement professionnel. Il souhaite ainsi associer étroitement la jeunesse au processus de réflexion en cours. Les services concernés du DECS élaborent actuellement les modalités du concours qui, pour des raisons d’efficacité, pourra s’écarter quelque peu de celles formellement proposées par l’auteur du postulat, notamment en ce qui concerne le nombre et le montant des prix décernés.

Le postulat est accepté avec les précisions formulées ici. Sion, le 14 mars 2007

+++

Centième anniversaire de la Constitution valaisanne


Concours pour associer les étudiants à l’avenir du canton


(I-VS).- Le Département de l’éducation, de la culture et du sport (DECS) ouvre un concours portant sur la Constitution cantonale auprès des étudiants des hautes écoles, des établissements du second degré et de l’enseignement professionnel. Le DECS entend marquer le centième anniversaire de la Constitution valaisanne (1907-2007) et répondre à un postulat du Grand Conseil. Il souhaite ainsi associer la jeunesse au processus de réflexion sur l’organisation future du canton.

Considérant que la Constitution valaisanne « pensée au 19e siècle » et centenaire en cette année 2007 « ne correspond plus au Valais d’aujourd’hui», que « la désignation des élus, l’attribution des responsabilités et la taille des communes, les cercles électoraux, la représentation féminine » doivent être entièrement repensés, le député Narcisse Crettenand a déposé un postulat proposant, sous la forme d’un concours, de solliciter l’avis des jeunes valaisans en vue d’adapter la Constitution valaisanne aux réalités d’aujourd’hui.

« Nous pensons qu’il serait opportun de mobiliser les jeunes générations pour leur demander de tracer les lignes du Valais du XXIe siècle, afin d’imaginer sans tabou la forme que pourrait prendre le texte fondateur », explique Narcisse Crettenand. «Cette action (…) permettrait de forcer un peu les portes du XXIe siècle et de tracer quelques lignes visionnaires qui pourraient être le prélude à une nouvelle Constitution ».


Concours durant l’année scolaire 2008-2009


Le 8 mars 2007, lors du jubilé de la Constitution cantonale, le Conseil d’Etat a réaffirmé sa volonté de poursuivre la révision totale de la charte fondamentale et de l’achever par un toilettage final prévu pour 2010. Dans le cadre de cette démarche et dans l’esprit du postulat qui lui a été soumis, l’Exécutif a chargé le DECS d’organiser un concours destiné aux étudiants valaisans des hautes écoles (HES, universités), aux classes des établissements scolaires du second degré et de l’enseignement professionnel. Il souhaite ainsi associer étroitement la jeunesse au processus de réflexion en cours.

Le DECS a élaboré les modalités de ce concours, qui se déroulera durant l’année scolaire 2008-2009. Un jury composé entre autres des membre du groupe de projet « Valais unité » aura charge de répartir des prix d’un montant total de Frs. 40'000.- entre les participants.



Deux groupes-cibles ont été distingués :


- Les étudiants du niveau tertiaire (étudiants des universités, écoles polytechniques, hautes écoles spécialisées, y compris les filières ES) : ils participeront à titre individuel. Le concours cherchera à «faire émerger des idées originales pouvant nourrir le débat sur les valeurs qui devraient fonder la Constitution du Valais à l’avenir et déterminer ses éléments principaux, notamment en terme d’organisation du canton ».

- Les étudiants du niveau secondaire II (classes des lycées-collèges, écoles de commerces et de culture générale, centres de formation professionnelle) : ils aborderont la question par classes. Le but du concours sera plutôt de « contribuer à leur faire prendre conscience (…) du rôle de la Constitution cantonale et de l’importance de repenser la manière d’organiser le canton ».



L’engagement du DECS


Le chef du Département, le conseiller d’Etat Claude Roch, soutient avec enthousiasme cette opération : «Ce concours offre aux jeunes Valaisans la possibilité de contribuer de manière créative à la construction du Valais dans lequel ils souhaitent vivre et développer leurs talents. Cet exercice leur donne l’occasion de développer leur connaissance des institutions et des mécanismes de fonctionnement d'un état démocratique. Dans cette perspective, j'invite les enseignants à saisir l'opportunité de renforcer de manière dynamique la formation civique de leurs élèves».

Autant d’ingrédients qui donnent tout son sens à l’article premier (al. 2) de la Constitution valaisanne et remettent les fondements de la démocratie au premier plan: « La souveraineté réside dans le peuple. Elle est exercée directement par les électeurs et indirectement par les autorités constituées ».

+++

Quelqu'un a-t-il eu vent du résultat de ce concours?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.