29 juillet 2020

Comment faire d'un inconnu un champion dont on n'a même plus besoin de dire le nom

Le plan média 2020 du candidat Gaudin avec la collaboration du Nouvelliste est remarquable. Il a réussi à passer du statut de nobody en politique à celui qu'on n'a pas besoin de nommer et dont le visage désormais suffit à dire l'ambition.
Petite chronologie: 

16 janvier 2020 Dimitri Mathey

Faire apparaître l'homme comme un homme providentiel. Peu importe le contexte.


Serge Gaudin est cité dans les supputations scénaristiques du Nouvelliste...  dans la succession de la présidence de Grimisuat. Son nom avait déjà été lancé une année avant dans le Nouvelliste qui avec son pied de nez aux bienséances colporte explicitement une rumeur et se vante de outer une information off.

28 février 2020 Vincent Fragnière

Faire d'un non-événement local une nouvelle d'importance cantonale. A propos d'un hypothétique combat à Grimisuat...  Les deux Serge – Gaudin, le patron de Novelis, et Métrailler, le député – ont en tout cas décliné l’invitation, déclare le rédacteur en chef Vincent Fragnière dans sa chronique politique où il parle également des destins cantonaux de Pierre-Alain Grichting et Mathias Reynard. Les deux Serge! La formule est testée dans ce sujet complètement anodin. Serge est l'égal de Serge!

1 mai 2020 Florent Bagnoud

Faire un portrait complaisant de Serge Gaudin en lui donnant une dimension européenne tout en appuyant sur sa qualité d'évolénard. On souligne sa stratégie, son esprit d'entreprise, sa promotion, son expertise, mais on parle également réduction d'empreinte carbone, développement durable, tout en évoquant l'aviation et l'aérospatiale... de quoi faire rêver petits et grands, gauche et droite, patriotes et partisans de l'ouverture...


9 juin 2020 Vincent Fragnière

Feindre de découvrir que l'homme providentiel dont on vient de faire le plan média est aussi le nom qui circule pour la succession de Jacques Melly.


En profiter pour glisser que les deux candidats à la candidature ne sont pas dans les bons districts, puis que les deux Serge (encore eux!) devraient déménager pour ne pas affronter  Favre pour l'un, Reynard ou Volpi pour l'autre. No comment de Serge Gaudin. Les ingrédients du feuilleton sont prêts.

16 juin 2020 Alexandre Beney 

Profiter de l'annonce de la candidature de Mathias Reynard pour dire que la réflexion évolue, malgré les dénégations de la présidence du PDC. On sent bien que Gaudin est le sujet principal de l'article.
Deux noms circulent dans le parti. L’ancien président du PDCVr, Serge Métrailler, a montré son intérêt pour le poste, tandis que Serge Gaudin de Novelis a été approché par le comité directeur et doit rendre une réponse d’ici à mi-juillet. Mais tous les deux habitent dans un district déjà occupé par un candidat: Conthey avec Frédéric Favre pour Serge Métrailler et Sion avec Mathias Reynard pour Serge Gaudin. Mais Serge Métrailler se dit prêt à déplacer ses papiers du côté de Vex, tandis que Serge Gaudin, habitant de Grimisuat, pourrait les déposer à Evolène où il est conseiller communal.





21 juillet 2020 Vincent Fragnière 

(Juste une brève dans le Temps:
Serge Gaudin dans la course au Conseil d’Etat valaisan 
Le PDC du Valais romand a annoncé dans un communiqué que la procédure de recherche d’un candidat pour l’élection au Conseil d’Etat de 2021 a abouti. L’Evolénard de 47 ans Serge Gaudin est candidat à la candidature pour défendre le siège du conseiller d’Etat Jacques Melly, qui remettra son mandat après douze ans. LT)

Passer la vitesse supérieure, puisque l'autre Serge a fait finalement acte de non candidature:


Il en profite pour dire qu'il va déplacer ses papiers à Evolène, prend ses participations à la patrouille des Glaciers comme métaphore de sa capacité d'apprentissage, c'est une manière oblique de dire sa combativité et sa force.

22 juillet Norbert Zengaffinen

Le WB après avoir de temps en temps déjà parlé des développements de cette candidature ironise sur le déménagement de Serge Gaudin avec ce titre
Gaudin macht den Bodenmann
L'article est illustré avec un Peter Bodenmann hilare avec Wilhelm Schnyder.

23 juillet Dimitri Mathey

Retour à la case départ avec celui qui avait décrit en premier l'homme providentiel.




Le NF met en scène une querelle d'experts sur les conditions d'une domiciliation pour un conseiller d'état. Une photo du même shooting que l'article de l'avant-veille est à nouveau publiée. Les Valaisans vont finir par le connaître.

24 juillet Dimitri Mathey 

Une bonne occasion d'en remettre une couche ne rajoutant rien sinon un commentaire de Peter Bodenmann qui s'amuse de ce que le PDC encourage la présence du PS au conseil d'état en déménageant Gaudin.


25 juillet Vincent Fragnière

Et maintenant que le plan média personnel de Gaudin est fait, Vincent Fragnière peut se permettre de faire un article qui lui est entièrement consacré sans le citer en titre, ce qui est un tour de force.



(à suivre)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont soumis à un modérateur indépendant.
Ils sont donc publiés avec un temps de retard.
Les esprits s'échauffant au-delà du raisonnable et des bienséances en période électorale, il y a nécessité de le faire, le blog étant responsable devant la loi des éventuelles insultes qui y seraient publiées.
Il n'y a pas de censure politique. Mais l'idée que la terre est plate n'est pas une conviction politique.
Les utilisateurs ANONYMES sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie. De manière bien évidente les commentateurs anonymes ne pourront pas être informés des raisons de la modération éventuelle de leurs assertions.