30 mars 2019

L'incroyable histoire des événements du 11 septembre d'Orsières.

Chargé d'animer la partie récréative de la soirée des dix ans d'Entremont Autrement, l'humoriste Daniel Rausis a amusé la galerie en revenant sur une affaire qui avait défrayé la chronique dès 1923 et dont le premier acte s'était déroulé sur la place à Orsières.
Un feuilleton dont les héros sont le colonel Louis-Henri Bornand, l'un des hauts gradés de l'armée suisse et personnalité de premier ordre du canton de Vaud, le sergent et pasteur Auguste Estoppey, fondateur de la Valdesia, Arthur Fonjallaz dont la carrière l'a fait dériver lentement du Parti radical, à l'UDC de l'époque pour devenir le Duce du parti fasciste suisse puis espion au profit de l'Allemagne Nazie et enfin Léon Nicole, le tribune socialiste qui fonda le parti du travail avant de s'en faire exclure.
Toute cette histoire racontée sur un ton léger a été publiée sur notre blog. On pourra la lire en suivant le tag  L'affaire d'Orsières

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont soumis à un modérateur indépendant.
Ils sont donc publiés avec un temps de retard.
Les esprits s'échauffant au-delà du raisonnable et des bienséances en période électorale, il y a nécessité de le faire, le blog étant responsable devant la loi des éventuelles insultes qui y seraient publiées.
Il n'y a pas de censure politique. Mais l'idée que la terre est plate n'est pas une conviction politique.
Les utilisateurs ANONYMES sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie. De manière bien évidente les commentateurs anonymes ne pourront pas être informés des raisons de la modération éventuelle de leurs assertions.