17 décembre 2018

Revue de presse d'Entremont cette semaine: tourisme comparé, festival, constructions et démographie

Nouvelliste du 12 décembre 2018:

"Le Nouvelliste" débute ici une série sur la sociologie des élus qui nous conduira à l'assemblée conduira à l'assemblée constitutive du 17 décembre.

Avec une horrible faute de français puisque le verbe débuter est un verbe intransitif.
On y apprend néanmoins que:

«Les jeunes tournent le dos aux partis traditionnels valaisans», assène même le constituant Damien Vogel, carrossier de 24 ans et membre du comité de l’UDC d’Entremont.

Bilan du 12 décembre 2018:

Les deux stations Crans-Montana et Verbier connaissent des trajectoires opposées en raison de leur fréquentation, de leur positionnement et de la structure de leur clientèle. 

Le jugement est sévère et la situation finement analysée.

«Dans un marché du ski en baisse dans toutes les Alpes, Verbier parvient à résister alors que Crans-Montana suit la pente descendante», observe le consultant Laurent Vanat.

Bilan du 12 décembre 2018:

Dans les coulisses du Verbier Festival.

Le livre retrace également tous les concerts et épisodes clés de ces vingt-cinq dernières années avec une liste de stars qui fait tourner la tête: Vadim Repin, Sir Simon Rattle, Isaac Stern, Mstislav Rostropovich, Yuja Wang, Lang Lang, András Schiff, Mikhaïl Pletnev, Martha Argerich ou encore Barbara Hendricks.

Heu.... on ne va quand même pas oublier James Levine et Charles Dutoit ou quoi? Et la magnifique prestation de Michel Tabachnik en 1994. Dommage que la mémoire soit sélective et qu'on ne nous dise pas non plus quel a été l'intérêt de l'UBS d'y être présent pendant tant d'années.

L'Essentiel, votre magazine paroissial, Martigny, Bovernier, Charrat, Mensuel, décembre 2018:

Rencontre avec Marcel Gay, président de Bovernier et rédacteur en chef de la Gazette.

Savez-vous que Bovernier est à la frontière des districts de Martigny et d'Entremont et que sa position géographique lui permet de créer des liens privilégiés d'un côté comme de l'autre...

Nouvelliste du 14 décembre 2018:

Le Conseil général tape du poing sur la table.
Bagnes
Lors du plénum sur le budget 2019, plusieurs points ont fait l’objet de votes séparés. Des postes du budget concernant le Service des constructions ont été refusés.

La manoeuvre est assez simple à comprendre comme nous l'avons évoqué ici.
Voici le compte rendu qu'en fait le Nouvelliste.

Le Service des constructions montré du doigt 
L’ambiance s’est échauffée au moment où la Commission aménagement, territoire, construction et bâtiments (ACTB) a demandé un vote séparé sur les postes «autorisations de construire» du budget 2019. Dans un long discours, Dominique Tellen, président de la commission ACTB, a fait part des inquiétudes des élus et des citoyens concernant le fonctionnement du Service des constructions. «Difficulté d’obtenir une autorisation de construire, délais non respectés, absence de communication, documents égarés… Tout cela reflète un manque d’efficience organisationnelle», dit-il en soulignant que ces prises de position ne sont «nullement en lien direct avec les affaires des dossiers de Verbier».

Des critiques qui ont étonné Antoine Cretton, conseiller communal chargé des constructions. «Nous avons amélioré les délais de remise des autorisations de construire, mais ils ne peuvent être plus compressibles que tant, en raison des procédures de recours, révisions de projet, etc.» Il a également souligné que le service doit régulariser «une foule d’anciens dossiers de constructions illégales» et doit se plier aux 18 points édictés par l’Etat du Valais. Malgré cette réponse, pour le président de la commission, le vote et le refus de ces points représentaient la seule voie pour se faire entendre. «Cela fait dix-huit mois que nous attirons l’attention sur ce service et rien ne change! Le vote est un bras de levier pour entreprendre des réformes salutaires, pour communiquer de manière franche et commencer à travailler main dans la main.» 

On pourra lire sur notre blog la position d'Antoine Cretton sur ce sujet, ainsi que le point de vue de Pierre Troillet, rapporteur de la minorité.

Gazette de Martigny du 14 décembre 2018:

Le Championnat valaisan de solistes juniors et de quatuors s’est déroulé à Sion et a vibré aux sons de plus de 330 instrumentistes. C’est l’Entremont qui a envoyé les plus fortes délégations. La qualité de la formation et l’engouement des jeunes se traduit aussi par l’importance des cohortes que les sociétés de musique délèguent au concours: l’Edelweiss d’Orsières et l’Union instrumentale de Liddes (14). Suivent deux trios : les délégations de l’Ancienne Cécilia de Chermignon, de l’Echo des Glaciers de Vex et de la Concordia de Bagnes (12) ainsi que celles de l’Echo de la Dent-Blanche des Haudères, de l’Echo d’Orny d’Orsières et de l’Helvétia d’Isérables (11).

Le Peuple.Vs du 14 décembre 2018:

Baptiste Fellay parle de la discrimination et particulièrement du sexisme: une source d'injustice et de souffrance.

Nouvelliste du 15 décembre 2018:

C’est parti pour le ski 
Les pistes de ski ouvrent ce week-end au Pays du Saint-Bernard.

Nouvelliste du 15 décembre 2018:

La population a augmenté de 20% en une année.
Bourg-Saint-Pierre 
Après les baisses fiscales et autres mesures incitatives instaurées, la commune a attiré 38 nouveaux habitants. L’opération est un succès.

L'article précise aussi:

Ces nouveaux Bordillons proviennent de l’Entremont (12 personnes), du Valais et d’autres cantons romands.

24h du 15 décembre 2018:

Sébastien Épiney Directeur de la Destination Gstaad vente les vertus de sa station:

L’Office du tourisme refuse d’ailleurs de jouer la carte VIP pour vendre la destination. Un exemple? «J’ai appris que Tiger Woods avait séjourné dans un hôtel de la station cet été. À Verbier ou à Crans-Montana, tout le monde l’aurait su immédiatement. Ici, il existe un culte de la discrétion et c’est passé inaperçu. Et c’est précisément ce qui fait l’attrait de Gstaad.»

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.