11 novembre 2015

Tragédie électronique

Le doc intitulé "la tragédie électronique" sur TSR2 et le reportage de TTC "les marchands de sable" sur TSR1 du lundi 9 novembre 2015 : deux émissions qu'il faut regarder et qui devraient nous ouvrir les yeux sur la catastrophe qui nous attend, nos enfants et petits-enfants, si nous ne cessons pas d'agir mûs essentiellement par la cupidité, l'intérêt à court terme et l'égoïsme.

Qui peut regarder ces émissions et ne pas être touchés par l'absurdité de ce commerce ? Comment peut-on continuer ce mode de vie sans égard pour les pays du monde qui nous fournissent en matières premières et récoltent nos déchets? Que pouvons-nous faire ?

Regardons ces émissions et essayons de trouver une action concrète que chacun peut faire pour améliorer la situation, au niveau de sa vie privée et professionnelle, de sa famille, de sa commune, de son canton; le changement commence à notre porte!....

Sophie Juon

http://www.rts.ch/play/tv/doc/video/la-tragedie-electronique?id=7240110

en ligne jusqu'à dimanche 

2 commentaires:

  1. En regardant ces deux émissions, j'ai ressenti un grand sentiment de culpabilité ! Plus nous sommes connectés, plus nous nous déconnectons de la réalité. Nous vivons dans un monde virtuel qui nous satisfait et nous rend complètement aveugle de l'environnement toxique que nous créons ! Changeons nos PC,n os Mac, changeons nos smartphones et autres tablettes et Note.book's, le tiers-monde crèvera lentement mais sûrement sur les montagnes de déchets que nous exportons, sans états d'âme, loin des yeux, loin de nos monts propres en ordre !

    RépondreSupprimer
  2. Un reportage absolument édifiant.
    Négliger à ce point la surveillance de la filière de la récupération, ne pas agir avec conséquence pour stopper ce transfert de nos déchets, ne rien entreprendre pour rapatrier ceux-ci, ne pas s'engager pour réparer les dommages humains et environnementaux causés par nos manquements est absolument ignoble et indigne d'un peuple qui se revendique chrétien.

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.