12 novembre 2015

Votations cantonales du 29 novembre 2015

Pourquoi Entremont Autrement glissera deux "oui" dans l'urne le 29 novembre?

Le 29 novembre, les citoyens du Valais doivent se prononcer sur deux questions : accepter ou refuser l'initiative "chaque voix compte" et accepter ou refuser le décret du 16 décembre 2014 concernant l'application des dispositions sur le frein aux dépenses et à l'endettement dans le cadre du budget 2015

L'initiative "chaque voix compte" propose d'instaurer le système de la double proportionnelle lors des élections cantonales, ce qui éliminerait une inégalité flagrante : actuellement, dans certains districts, peu peuplé, il faut atteindre 20 % des suffrages pour obtenir un siège alors que dans le district voisin plus peuplé, 12 % est amplement suffisant; cela ne favorise pas les chances d'élection des petits partis ou mouvements dans certains districts. De plus, ce système rendrait conforme au droit le système d'élection valaisan, qui ne l'est plus actuellement, depuis le jugement du tribunal fédéral de 2014.

Entremont Autrement a soutenu cette initiative lors de la collecte des signatures (2010); Entremont Autrement soutient de manière générale les initiatives qui cherchent à moderniser le Valais, à éliminer les inégalités, à soutenir les minorités par rapport aux majorités. C'est pourquoi Entremont Autrement soutient également l'initiative cantonale pour une révision totale de la constitution. Entremont Autrement estime que "chaque voix compte" n'est pas incompatible avec l'initiative pour une nouvelle constitution cantonale; c'est pourquoi Entremont Autrement soutient le "oui" à l'initiative "chaque voix compte".


Le décret vise à augmenter les recettes et diminuer les dépenses à hauteur de CHF 26 millions pour le canton. Un référendum a abouti contre ce décret, visant en particulier deux des mesures proposées dans le décret, soit l'augmentation de la taxe voiture et l'imposition minimale sur le capital des sociétés de capitaux et des coopératives. En cas de refus du décret, le canton devra trouver des économies à hauteur de CHF 26 millions, et ce sera certainement des domaines plus sensibles, comme par exemple l'éducation, la santé, la fonction publique. C'est pourquoi Entremont Autrement estime qu'il vaut mieux voter oui au décret.

Surtout,Entremont Autrement recommande aux citoyens d'aller voter : chaque voix compte, cela veut aussi dire que chaque citoyen a son mot à dire et que si tout le monde s'exprime, c'est réellement le peuple qui décide de son futur et pas une faible proportion des habitants du canton et une faible proportion des citoyens ayant le droit de vote. Utiliser et user de votre droit de vote, c'est le meilleur moyen d'indiquer au Gouvernement et au Parlement ce que le peuple veut, et c'est refuser de se laisser dicter des conditions de vie par les autres, ces "politiciens" qu'on critique si facilement au café devant un coup de rouge.


Le comité d'Entremont Autrement


NBPour rappel, le comité d'EA ne donne jamais de recommandation de vote; les électeurs sont assez informés et responsables pour savoir ce qu'ils doivent voter.
Notre comité se réunit, discute des divers objets et notre blog se fait l'écho de la position majoritaire de ses membres.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.