11 septembre 2013

Quand la démocratie souffre, réaction de notre député aux incidents de séance d'aujourd'hui

Incroyable!

Alors qu'une question toute bête: "nous demandons un vote sur l'opportunité d'une motion d'ordre" est posée en rapport avec les urgences refusées de cette session est adressée au bureau, celui-ci refuse le vote.

(la motion d'ordre consiste à changer l'ordre du jour prévu.)

Pourtant, deux urgences justifiées disparaissent: La demande de la création d'un commission d'enquête parlementaire pour les problèmes survenus à l'Hôpital du Valais et, en tant que binational suisse-italien, je me dois d'en parler, la fermeture de l'agence consulaire italienne de Sion.

Alors que ces urgences paraissent justifiées, il est surprenant de voir le bureau, à majorité PDC, refuser ces urgences puis refuser le vote du parlement sur l'opportunité d'une motion d'ordre. Surprenant, sauf...

Sauf si le vote du parlement désavouerait un bureau à majorité d'ex-majoritaire. Le plus intéressant est de voir que dans cette incompréhension démocratique, le seul à se lever pour appuyer cette décision arbitraire est un membre de cette même majorité décimée....

Je sais, je suis jeune, inexpérimenté, mais tout mon être me pousse à hurler par écrit ce qui me semble être le baillonnage d'un parlement tout entier.

Florian Alter

Voir Rhône FM et le NF
Lire le communiqué du PSVR

(pour bien comprendre la situation, il faut savoir que le bureau, qui décide de l'ordre du jour, est encore majoritairement PDC comme l'explique le NF du 12 septembre 2013: Le Bureau est composé de tous les chefs de groupes et de la présidence. Il y a quatre groupes de la famille C (PDC du Haut, du Bas, du Centre et les chrétiens-sociaux du Haut) et quatre autres (PLR, UDC du Bas, UDC du Haut et ADG). A la présidence siègent actuellement une présidente socialiste et deux vice-présidents PDC. Le PDC dispose donc de six voix contre cinq. Cette majorité démocrate-chrétienne au Bureau se maintiendra pendant deux ans.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.