14 janvier 2013

Ma vallée

Quelle est verte ma vallée!.. dans son écrin de sommets enneigés!

Quel sera son visage dans cent ans ? Je ne serai plus là pour le voir... Mais j'espère que nous aurons su préserver les paysages, les zones agricoles, les forêts, les alpages, les sommets de telle sorte que les habitants (humains et animaux) et les visiteurs puissent y vivre, y travailler et s'y reposer.

Pour ceci, il faut prévoir à long terme et mettre de côté les profits à court terme, se concentrer sur les besoins de la communauté et oublier les intérêts de quelques uns, sans cesse se demander ce qui est nécessaire, inutile, futile.

Je ne prône pas un arrêt du développement économique en Valais ou dans notre disctrict, chacun a droit à une vie professionnelle pleine et satisfaisante, à l'éducation, aux loisirs; mais essayons de penser autrement: essayons de sortir de nos carcans; nos relations au travail, le tourisme, l'urbanisation, notre consommation d'énergie, tout cela peut et doit changer pour le bien-être des générations.

Il ne faut pas avoir peur du changement, le changement, c'est la vie et le progrès.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.