30 novembre 2012

La campagne a commencé.

Maurice Tornay a lancé sa campagne le 22 novembre 2012 sur Canal 9, en disant bien que celle ci ne concerne que les médias valaisans. Enjoué et détendu, en face d'un Vincent Fragnière rigolard, le candidat sortant s'est présenté en toute humilité en se perdant parfois dans des phrases étonnantes:

"Je me réjouis évidemment que monsieur Kleiber prenne toute la surface de jeu qui est la sienne dans le cadre d’un établissement autonome de droit public, et c’est évidemment une croissance supplémentaire du RSV que de passer à cette autonomie qui est appelée, et on l’a dit tout au long de la crise, qui est appelée à venir vraiment à travers cette croissance vers une croissance de l’autonomie également."

A l'heure des questions rapides Vincent Fragnière a osé demander:


- Le chef du service de l'enseignement Jean-François Lovey qui parraine la liste Entremont Autrement aux communales à Orsières, ça vous a dérangé?
- Alors...
- Oui non ?
- Non-non, non-non, vous m'avez permis de faire un petit commentaire, alors je vais d'abord dire que non ça ne me dérange pas parce que je suis pour que la démocratie s'exprime.
- Hmm.
- Après ça me dérange parce que sa fonction devrait quand même lui permettre, heu, d'avoir une, l'obliger à une certaine retenue, ouais.

 Dans le contexte où un chef de service de l'Etat est lui-même en campagne, comme candidat au gouvernement cantonal depuis le début de l'année alors qu'il est toujours en fonction au moment de ce débat, les historiens apprécieront les appels à la retenue lancé à un autre chef de service dans l'exercice de sa citoyenneté à un niveau qui n'est pas comparable et avec toute la discrétion nécessaire. Encore une fois Vincent Fragnière démontre qu'il pense son métier comme l'occasion de montrer qu'il sait des choses que personne ne dit. Il finira par se rendre compte que ces choses qu'il révèle ne sont ignorées des autres que parce que justement elles n'intéressent que lui.

3 commentaires:

  1. Les rives du bissevendredi, 30 novembre, 2012

    A la place du Maurice Tornay dommage que Malvine Moulin ne se lance pas dans la course, elle qui a une fibre sociale bien plus étendu que Tornay ou Darbellay.

    RépondreSupprimer
  2. Mais c'est scandaleux! N'est-ce pas plutôt le conseiller d'état qui devrait se tenir au-dessus de la mêlée? Hallucinant.

    RépondreSupprimer
  3. Champion du monde de l'autogoal...

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.