21 janvier 2011

François-Xavier Bagnoud, 25 ans déjà.

Il y a vingt-cinq ans, François-Xavier Bagnoud perdait la vie lors du rallye Paris-Dakar. Sa mère a investi l’héritage de son père dans une action humanitaire saluée par deux lauréats d’un prix Nobel. Dans son chalet de Verbier, elle évoque pour l'Illustré comment son destin a été bouleversé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.