21 janvier 2011

C'est mal parti pour le comité interpartis



Le comité interpartis contre l'initiative pour une protection contre les armes prétend avoir dans ses rangs le PCS. C'est faux et archifaux.

Tant au niveau suisse que cantonal le PCS a publié sa position en faveur du OUI à l'initiative. Le PCS-Valais a pris position après avoir reçu M. Raymond Cosandey, président de l'Union des syndicats des polices romandes, qui défend l’introduction d’une réglementation concernant les armes à feu.
Le syndicat de la Police de sûreté valaisanne, les femmes du PDC,  les femmes catholiques, Terre des Hommes, la FMH et de nombreuses autres organisations qui défendent un horizon de valeurs militent pour le OUI également.
Un comité en faveur de l'initiative communiquera prochainement en Valais.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.