13 octobre 2020

Colette Pembe Tornay, candidate au Conseil général de la commune de Val de Bagnes

Originaire de la région du Kasaï en République démocratique du Congo, couturière et enseignante de formation, Colette Pembe Tornay, 47 ans, je vis à Vollèges depuis mon établissement en Suisse en 2012. Je suis candidate d’Entremont Autrement au Conseil général de la commune de Val de Bagnes.

Pour la première fois dans l’histoire, une femme congolaise se lance en politique dans la grande commune de Val de Bagnes. En effet, lorsque j’ai été contactée par Entremont Autrement pour une candidature au CG, j’ai éclaté de rire car je n’ai aucune expérience politique. Avec un peu de recul, avec mon amour de l’être humain et des affaires sociales, je sais que, si j’étais élue, cela serait une grande fierté ! Je mettrais alors toute ma force et toutes mes compétences pour assumer cet important engagement.

Depuis le Congo, j’ai entendu parler du Val de Bagnes depuis 1999, car je dirigeais une Centre de formation pour les jeunes femmes, financé par une association vollégearde. Depuis 2012, date de mon établissement et mon mariage avec Pascal Tornay, le Val de Bagnes est ma terre d’adoption où je me suis intégrée très vite, faisant partie des chorales locales et en partie grâce à mon activité de couturière.

Mon amour de cette terre alpine où règne l’harmonie et la paix me fascine. Je sais que le Valaisan aime prendre de la hauteur : il en a besoin pour s’ouvrir au large. Je vous demande votre confiance car je ne représenterai pas seulement les femmes, pas seulement les étrangers, pas seulement les « petits ». Je me sens appelée à me mettre au service de tous et de chacun dans notre nouvelle commune de Val de Bagnes qui devra prendre à bras le corps les défis du 21e siècle. Je suis prête à apporter ma contribution… Si vous le voulez !

Voici les trois domaines politiques où je pense avoir une approche pertinente et fondée sur une expérience vécue pouvant servir à la construction d’un solide « vivre ensemble » :

1. Politique familiale : promotion et protection de la famille comme cellule de base de la société.
  • Offrir aux familles les plus précarisées de notre commune un accès prioritaire au marché du travail
  • Soutenir les familles monoparentales.
2. Politique sociale : favoriser l’inclusion à la vie communautaire.
  • Favoriser la construction de logements à loyers modérés au cœur de nos villages.
  • Défendre les minorités en tous genres et notamment les résidents étrangers en leur facilitant l’accès aux services de l’administration communale et en démocratisant l’accès à internet.
3. Ouvertures démocratiques
  • Promouvoir le débat citoyen en amont et favoriser les remontées d’idées des citoyens vers les autorités. 
  • Développer une communication pro-active, ludique et élargie des autorités.
  • Promouvoir l’égalité salariale.

Pembe Tornay Colette (Miandabu)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont soumis à un modérateur indépendant.
Ils sont donc publiés avec un temps de retard.
Les esprits s'échauffant au-delà du raisonnable et des bienséances en période électorale, il y a nécessité de le faire, le blog étant responsable devant la loi des éventuelles insultes qui y seraient publiées.
Il n'y a pas de censure politique. Mais l'idée que la terre est plate n'est pas une conviction politique.
Les utilisateurs ANONYMES sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie. De manière bien évidente les commentateurs anonymes ne pourront pas être informés des raisons de la modération éventuelle de leurs assertions.