20 mars 2012

Dimitri Nabokov décède plus de 50 ans après son excursion au Grand-Combin

Le fils unique de Vladimir Nabokov, Dimitri, est mort mercredi 22 février 2012 à Vevey. Il avait passé tout l'été 1961 au bord du lac de Champex avec ses parents. La famille logeait au Grand Hôtel des Alpes. Dans son journal l'écrivain note au 13 juillet 1961: "J'ai terminé au moins la moitié de Feu pâle."
C'est dans l'Entremont que Dimitri, donna des frayeurs à ses parents en grimpant sur des rochers abrupts, semble-t-il du côté du Grand Combin et Nabokov d'avouer que pendant qu'il regardait son fils "sa main faisait toute seule le signe de croix."

On en trouve également le récit dans la biographie de Bryan Boyd

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont soumis à un modérateur indépendant.
Ils sont donc publiés avec un temps de retard.
Les esprits s'échauffant au-delà du raisonnable et des bienséances en période électorale, il y a nécessité de le faire, le blog étant responsable devant la loi des éventuelles insultes qui y seraient publiées.
Il n'y a pas de censure politique. Mais l'idée que la terre est plate n'est pas une conviction politique.
Les utilisateurs ANONYMES sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie. De manière bien évidente les commentateurs anonymes ne pourront pas être informés des raisons de la modération éventuelle de leurs assertions.