24 juillet 2018

La démocratie va de pair avec l'information et la transparence!

Les événements récents dans le district d'Entremont, notamment à Orsières, Liddes et Bourg-Saint-Pierre lors de la dernière assemblée primaire, montrent que les communes peuvent améliorer de manière significative l'information du citoyen. Le but est en effet que le citoyen lorsqu'il est appelé à voter au sein d'une assemblée primaire ou en tant que conseiller général puisse se faire un jugement éclairé basé sur toutes les informations disponibles et transmises avec un préavis suffisant.

Je suis toujours étonnée de voir que les assemblées primaires sont annoncées avec le nombre de jours requis par la loi et le règlement, pas un de plus (il n'est pas interdit d'être plus généreux que la loi!). Les dates des assemblées primaires sont fixées bien à l'avance alors pourquoi ne pas les publier en début d'année sur le site internet de la commune? Le contenu de l'annonce s'en tient au strict minimum et l'information est communiquée au citoyen par des moyens que je qualifierais d'ancestraux (piliers publics et tout-ménage); souvent, aucune information détaillée sur les objets soumis au vote lors des assemblées primaires n'est publiée sur le site de la commune; les documents sont consultables à la commune, aux horaires des bureaux de la commune, cela revient à dire que pour les personnes qui travaillent en dehors de la commune, en plaine, il est impossible de se préparer à l'assemblée primaire. Les PV des séances sont rarement publiées sur le site internet ou avec retard. 

Pourquoi ne pas mettre à disposition des habitants, de manière large et à l'avance (sur internet par exemple, ou par un tout-ménage), les documents qui sont présentés lors de l'assemblée? Est-ce la crainte de voir une séance de présentation assez tranquille se transformer en séance de discussion et débat avant de passer au vote? Est-ce par crainte de voir les habitants trop informés et poser des questions qui dérangent?

La démocratie a tout à gagner d'une large information et d'une plus grande transparence : faisons le pari d'oser mettre sur la place publique les informations relatives aux dossiers sur lesquels le citoyen va voter. Les autorités communales font bien leur travail, en toute conscience et elles n'ont rien à cacher; elles devraient faire en sorte de travailler main dans la main avec les citoyens; peut-être qu'à moyen terme, une plus grande transparence et une meilleure information du citoyen pourrait susciter plus d'intérêt pour la chose publique et motiver plus de personnes à s'engager.

Sophie Juon
Présidente d'Entremont Autrement

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.