29 juillet 2018

Et si on s'inspirait de Genève

Après m'être amusé à contempler les armoiries de Vollèges et à imaginer comment elles pourraient interagir avec les armoiries d'une hypothétique commune fusionnée du val de Bagnes, j'ai imaginé plusieurs solutions.

1. Simplification extrême Vollèges était tout entière contenue dans ses deux étoiles.

2. Conservation des racines de son sapin volant arraché, tout en acceptant les corrections héraldiques.

3. Disparition pure et simple des armoiries de Vollèges avec adoption de l'écu bagnard.

Voici une nouvelle tentative: la tentative du mi-parti qui introduit les composantes dont chacun n'est tracé qu'à moitié, le reste mouvant de la partition. Exactement comme l'écu de Genève où l'aigle à deux têtes ne se retrouve que comme une demi-aigle dont on ignore la bicépalité, de même les deux clés de Saint-Pierre dont il n'en reste qu'une.


Cette armoirie bien connue est l'addition de l'aigle bicéphale du saint Empire:



et des armes du chapitre cathédrale de Saint-Pierre de Genève.




pour notre nouvelle commune en appliquant la même recette le résultat est:



ce qui on l'avouera n'est pas beau du tout, sauf les seins de la dame ci-dessous:



La solution est d'aller vers plus de simplification. Je le montrerai le 2 août, ne manquez pas mon prochain billet.

DR



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.