15 juin 2017

Les chantiers ouverts du comité d'Entremont Autrement

Entremont Autrement s'est fait plus discret ces dernières semaines, notamment sur notre blog et sur les réseaux sociaux. Après plus de 16 mois de campagne (communales et cantonales), notre comité - après une pause méritée - devait prendre du recul pour élaborer en coulisses la suite des opérations.

Nos douze élus qui sont entrés en fonction - pour la plupart - en janvier et ont été immédiatement confrontés aux dossiers à gérer. Vous pourrez d'ailleurs lire dans les prochains jours un bilan de leurs six premiers mois sur notre blog.

Le présent article veut faire le point sur les principaux dossiers qui occupent actuellement notre comité central, présidé par Sophie Juon.

Les fusions de communes
C'est une des thématiques centrales de cette législature. Comment améliorer le fonctionnement des communes en Entremont? Comment éviter les doublons dans l'administration? Comment créer des synergies qui soient, au final, profitables à l'ensemble de la population? Une séance d'information publique a été organisée à Liddes et le projet de fusion entre Bagnes et Vollèges a été relancé. Il est temps désormais que l'on passe à la vitesse supérieure et que les responsables politiques du district s'adressent clairement à la population pour prendre le pouls de l'opinion. Des initiatives en ce sens sont en préparation. Pour Entremont Autrement, il est primordial que la population soit directement impliquée dans les discussions. Un certain nombre de propositions seront faites prochainement dans ce sens.

Constituante Valais
Une autre question institutionnelle préoccupe le comité d'Entremont Autrement: la révision de notre Constitution cantonale. Une initiative populaire demandant la mise sur pied d'une Constituante a été déposée l'été dernier à la Chancellerie à Sion. Les discussions très intéressantes que nous avons eues avec les citoyens nous montrent que beaucoup de gens souhaitent une révision de la Constitution datant de 1907 afin d'adapter notre loi fondamentale aux réalités du Valais du XXIe siècle. Il faut néanmoins faire preuve d'un peu de pédagogie pour expliquer ce projet qui a première vue n'est pas très "glamour".

Repenser notre fonctionnement
Les dernières élections ont un impact très important sur notre association: de trois élus en 2013, nous passons aujourd'hui à douze! Cela implique pas mal de changements dans notre fonctionnement: comment le comité peut-il épauler ses élus? comment partager efficacement des informations sans pour autant être submergés continuellement d'emails inutiles? comment laisser à nos sections locales l'autonomie dont elles ont besoin pour faire avancer des projets tout en gardant une cohérence dans nos engagements avec la population? Notre comité a entrepris un vaste chantier de modification de ses structures internes et de son fonctionnement afin de coller au plus près des nouvelles exigences auxquelles nous sommes confrontés. Une partie de ces changements seront présentés à nos membres lors de notre prochaine assemblée générale (automne 2017).

Recrutement des membres
Nos membres ont rencontré des centaines de personnes au cours des précédentes campagnes. Les prochaines semaines nous permettront de revoir certains citoyens particulièrement intéressés par notre mouvement. Nous avons actuellement quatre sections locales opérationnelles sur le terrain, à Bagnes, à Liddes, à Orsières et à Vollèges. Nous aimerions bien en ouvrir également une à Sembrancher dans les prochains mois; les contacts préliminaires pris jusqu'ici sont encourageants.

Ces quatre dossiers occuperont assurément notre comité pour une bonne partie de l'été. Il faut ajouter bien évidemment à ceux-ci tout le travail de nos élus locaux qui se penchent au quotidien sur des problématiques très concrètes et concernant directement la population.

J. Lovey
Secrétariat d'Entremont Autrement

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.