3 février 2016

Entremont Autrement prend position sur les quatre objets fédéraux

Entremont Autrement prend position sur les quatre objets soumis à votation le 28 février 2016.

Comme avant chaque scrutin cantonal ou fédéral, le comité d'Entremont Autrement se positionne face aux différents objets soumis au peuple. Il ne s'agit pas de recommandations de vote - nous pensons que les citoyens sont suffisamment malins pour savoir ce qu'ils veulent voter - mais plutôt d'un reflet de la majorité des opinions au sein de notre équipe dirigeante.

1) Initiative populaire « Pour le couple et la famille – Non à la pénalisation du mariage »
A une grande majorité, le comité d'Entremont Autrement refuse l'initiative PDC pour le couple et la famille; Entremont Autrement prône l'égalité de traitement fiscal entre un couple marié et un couple de concubins; cependant, la solution proposée par le PDC aura pour conséquence de soulager les couples mariés à revenus confortables voire très confortables et de diminuer les recettes totales, pour un total d'environ 2 milliards; les couples mariés ou concubins dans le besoin ne verront aucune amélioration de leur situation et la Confédération devra compenser, sans doute par l'augmentation d'autres taxes de manière linéaire (exemple TVA) indépendamment des moyens de chacun, la perte fiscale.

2) Initiative populaire « Pour le renvoi effectif des étrangers criminels (initiative de mise en oeuvre) »
A l'unanimité, le comité d'Entremont Autrement refuse l'initiative UDC pour le renvoi des criminels étrangers. Cette initiative inique ne résoudra la le problème de la criminalité en Suisse, qu'elle soit d'origine étrangère ou suisse; de par sa rigidité, la mise en application de cette loi aura pour conséquence des décisions de renvoi de personnes résidents en Suisse depuis leur naissance et vivant au sein d'une famille installée en Suisse depuis plusieurs générations et ce même s'ils n'ont commis que des délits mineurs. De plus, le renvoi des étrangers est déjà une mesure prévue dans la loi actuelle, et si cette mesure n'est pas utilisée plus souvent, c'est aussi la preuve qu'elle n'est pas une solution applicable de manière systématique.

3) Initiative populaire « Pas de spéculation sur les denrées alimentaires »
Le comité d'Entremont Autrement soutient à une quasi unanimité l'initiative des jeunes socialistes pour interdire la spéculation alimentaire. La spéculation sur les denrées alimentaires a des conséquences tragiques pour certaines population; cette activité doit être règlementée pour assurer une certaine mesure dans les mouvements haussiers ou baissiers des denrées alimentaires.

4) Modification de la loi fédérale sur le transit routier dans la région alpine (Réfection du tunnel routier du Gothard)
Le comité d'Entremont Autrement est également à une quasi unanimité contre la construction du second tube au Gothard. Il n'est pas possible de croire que le second tube ne sera pas utilisé pour le trafic normal une fois le premier tube assaini. Et ceci irait à l'encontre de la volonté populaire qui a clairement favorisé le transfert du trafic de la route au rail sur l'axe alpin; cela irait aussi à l'encontre de la politique actuelle qui est de favoriser le trafic ferroviaire, de diminuer le trafic routier et de changer les mentalités en ce qui concerne la mobilité de tous.


Pour le comité d'Entremont Autrement
Sophie Juon
Présidente

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.