1 octobre 2014

Cannabis social clubs

Comme vous le savez peut-être, alors que de nombreux cantons se sont déjà prononcés en faveur des projets pilotes de "cannabis social clubs", le Grand Conseil valaisan sera bientôt consulté sur la question.

Evidemment, certains conservateurs vont prétendre défendre la jeunesse en s'opposant à ce postulat, Grégory Logan l'a déjà fait via facebook, mais y a-t-il encore quelqu'un pour les écouter alors que 35% des jeunes valaisans de 15 ans ont déjà fumé du cannabis? Si pour eux, la situation actuelle protège la jeunesse, je vous conseille de ne jamais leur confier vos enfants!

En dehors du fait que toute personne rationnelle m'accordera qu'il vaut mieux confier le commerce du cannabis à une association facilement contrôlable qu'à des dealers, de nombreux autres avantages sont à signaler. Sans rentrer dans les détails, ce projet pilote pourrait permettre de beaucoup mieux cibler la prévention, de diminuer la criminalité en détruisant une source de revenus des réseaux de la drogue et la qualité du cannabis pourrait être contrôlée rigoureusement, réduisant de la sorte son impact négatif sur la santé des consommateurs; et je ne parle même pas des retombées économiques non négligeables en cette période de disette budgétaire.



Le plus drôle reste cependant l'hypocrisie des opposants valaisans aux cannabis social clubs. Je me demande en effet si, ces deux prochaines semaines à Martigny, ils vont militer contre l'alcool et la cigarette dans les artères de la Foire du Valais avec autant d'ardeur que contre le cannabis: ces deux substances sont évidemment plus meurtrières et addictives. Pourtant, mon petit doigt me dit que je risque de les croiser au comptoir pendant que, un verre de rouge à la main, ils laissent des jeunes encore mineurs s'enivrer de bières sans que cela ne les fasse tiquer. Le deux poids, deux mesures électoraliste a visiblement encore de beaux jours devant lui!

1 commentaire:

  1. Bien d'accord avec vous ! Les "bien-pensants" ne pensent pas plus loin que le bout de leur nez !
    Bien à vous !
    Une sympatisante, Sembrancher

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.