11 mai 2012

Ecône se déchire en se recousant

Depuis quelques heures les réseaux traditionalistes font circuler une lettre du supérieur de la Fraternité St-Pie X - le bagnard Mgr Bernard Fellay - aux trois autres évêques de la Fraternité qui s'opposent à un accord avec Rome. Le supérieur ne mâche pas ces mots en affirmant que c'est lui qui est le principe d'unité au sein de son mouvement et remet les évêques de la Fraternité à leurs places.
Au moment où le mouvement d'Ecône est en train de se déchirer, il nous a semblé utile, de mettre ce document à la disposition de nos lecteurs, vu le nombre de familles concernées dans l'Entremont (où l'on s'interroge sur ce que catholique veut dire, comme dans ce papier ironique de René Berthod le leader catholiciste, sur Maurice Tornay qui refuse de s'avouer "très catholique": "Maurice Tornay est catholique. Il en a la volonté. Nous ne lui reprocherons pas une obéissance trop sereine à ceux qui ont mis à sac la Sainte Eglise: il est majoritaire par vocation..." commente l'ancien préfet.)
Voici donc comment Bernard Fellay répond à ceux qui lui cherchent des crosses.



On peut lire aussi:
Sur le portail catholique suisse:
Profondes divisions à l'intérieur de la Fraternité Saint-Pie X

6 commentaires:

  1. sedevacantiste toi mêmevendredi, 11 mai, 2012

    Je regrette que vous vous contentiez de publier ces accusations injustes de sedevacantisme, sans faire mention de la première lettre qui a provoqué cette réponse, celle des 3 évêques qui ont été tenus à l'écart de ce processus de rapprochement qui, en matière de places à prendre dans la hiérarchie moderniste, est tout sauf sedevacantiste en effet!

    RépondreSupprimer
  2. Vous voulez nous fournir le courrier des autres évêques?

    RépondreSupprimer
  3. Un échange de correspondance privée entre le Supérieur général de la Fraternité Saint-Pie X et les trois autres évêques a été diffusé sur Internet, le 9 mai 2012. Ce procédé est condamnable. Celui qui a brisé la confidentialité de ce courrier interne a péché gravement.
    Cette publication encouragera les fauteurs de division auxquels la Fraternité Saint-Pie X invite prêtres et fidèles à ne répondre que par une prière redoublée, afin que la seule volonté de Dieu se fasse, pour le bien de l’Eglise et le salut des âmes.
    Menzingen, le 11 mai 2012

    RépondreSupprimer
  4. Ah ah si le directeur de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie est fâché, il n'a qu'à porter plainte contre X.

    RépondreSupprimer
  5. Si j'ai bien compris, chacun est dans le vrai et prie pour que la volonté de Dieu se fasse.

    RépondreSupprimer
  6. Félicitations à Mgr Fellay pour son courage à ramener les brebis perdues d'Ecône dans le giron de la Sainte Eglise Catholique. Et laissez les sectaires jusqu'au-boutistes à leurs chimères passéistes.

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.