5 mai 2009

Bourg-Saint-Pierre et le Vatican (2)

Nous avons vu que la commune de Bourg-Saint-Pierre au même titre que Grengiols, Lens et Ardon a comme armoiries les clés de saint Pierre, tout autant que la coquette cité du Vatican.
Nous empruntons à l'ouvrage de Louis Moret-Rausis la reproduction de la gravure de Jean Stumpf de 1548, deuxième trace historique ce blason au même titre que ceux d'Orsières et de Bagnes.

Stumpf indique un fond de gueules (rouge) et Louis Moret-Rausis se demande s'il s'agit d'une erreur, nous ne le pensons pas, même si les petites hachures horizontales sur la gravure contredisent sa définition, le rouge étant hachuré vertical comme on le voit sur nos pièces libellées en franc pour indiquer le rouge de la Suisse. Le blason d'Orsières dessiné par Stumpf porte les mêmes hachures horizontales alors qu'il le décrit comme d'argent, ainsi il est établi que les hachures de Stumpf ne sont pas une indication de couleurs. On le croira sur parole, le blason de Bourg-Saint-Pierre était rouge!
Stumpf rapporte également en rouge le blason de Bagnes ce qui est attesté au XVIème. Donc le blason de Bourg-Saint-Pierre avec ses deux clés d'argent, semble de la même famille que le drapeau d'Obwald et de Nidwald. Des dizaines d'autres communes de Suisse, à part Ardon, utilisent des clés sur leurs armoiries mais aucune avec une telle clarté graphique, la plus proche se situe dans les grisons:

Poschiavo à l'ouest qui y rajoute une chaîne (à neige?), la deuxième surface de forêt de Suisse.

Le Vaud à l'est qui y rajoute une pelle (à neige?)


Et enfin Dinhard qui une certaine retenue dans le choix d'une seule clé:

Dont on comparera le blason avec la commune de Le Chenit, quatrième forêt de Suisse 

On en déduira que Bourg-Saint-Pierre en renonçant au blanc et au rouge pour adopter le jaune et le bleu a affirmé avec force son identité européenne plutôt que suisse et valaisanne, cet attachement à la fois au Vatican et à l'Europe fait de Bourg-Saint-Pierre une cité inévitable au coeur des alpes.

(à suivre)


2 commentaires:

  1. Sur l'écusson de Le vaud, ce n'est pas une pelle mais une bêche, qui représente le travail de la terre.
    voir site internet : http://levaud.ch/index.php/accueil/presentation

    RépondreSupprimer
  2. Mieux Vaud bêcher avec une pelle que pécher avec une belle!

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.