25 juin 2020

Péréquation financière intercommunale 2021

L’arrêté fixant les montants de la péréquation financière intercommunale servant à l’élaboration du budget du canton et des communes pour l’année 2021 est paru dans le B.O. de ce vendredi 19 juin 2020. 

Pas de gros bouleversements par rapport aux données des dernières années. En tenant compte de la péréquation des ressources ainsi que de la compensation des charges, sur les 122 communes valaisannes, 16 devront mettre un montant à charge dans leur budget 2021.

L’indéboulonnable commune de Bagnes cède sa place à la commune de Val de Bagnes en tête des communes contributrices en chiffre absolu. Avec 7'528’920.- elle versera davantage que ses 2 poursuivantes réunies qui sont toujours Crans-Montana 3'370'618.- et Lens 3’043'590.-. Zermatt reste toujours chocolat avec ses 2'092’477.-.

A l’autre bout de l’échelle, Fully conserve également sa place de commune la plus bénéficiaire en chiffre absolu avec quelques 3’3452’312.- qui lui reviendront. St-Maurice 3'263'748.- et Saxon 3'016'556.-, ses suivantes, complètent toujours ce podium.

En montant réparti par habitant, Zwischbergen reste intouchable avec 1'790.-/hab. à prévoir verser dans le pot commun de 2021. Eisten occupe la seconde place avec 823.-/hab.. Lens avec 748.-/hab. ne déloge de justesse pas du podium Val de Bagnes et ses 751.-/hab..

A l’opposé, Guttet-Feschel 1'103.-/hab. reste la commune la plus bénéficiaire par habitant. Ses 3 suivantes restent haut-valaisannes avec dans l’ordre, Blatten 925.-/hab., Ausserberg 923.-/hab. et Eischoll 871.-/hab. 

Pour la péréquation 2021, il y aura cette fois 2 communes ‘étalon’. Sion et Salgesch réussissent l’équilibre presque parfait. Soit 0.-/hab. pour la péréquation des ressources et 0.-/hab. pour la compensation des charges. Malgré ce double 0, Sion et Salgesch se retrouveront tout de même dans les communes bénéficiaires pour des touts petits bonis totaux de 503.- et 101.- à mettre dans les recettes de leur budget communal 2021.

Pour notre district, Val de Bagnes sera la seule commune contributrice. Orsières, avec ses quelques 3'300 habitants restera la commune entremontante la plus bénéficiaire en chiffre absolu (973’180.-). Suivent Liddes (435'244.-), Sembrancher (83'371.-) et Bour-St-Pierre (18'689.-). Liddes devient quant à elle, celle qui recevra le plus gros montant par habitant (575.-/hab.), suivie d’Orsières (311.-/hab.), de Bourg-St-Pierre (103.-/hab.) et de Sembrancher (82.-/hab.).

Au final, le but de cette péréquation financière intercommunale reste toujours de tendre vers une meilleure solidarité entre communes valaisannes ainsi qu’une répartition plus équitable des moyens entre celles-ci. But que je profite une nouvelle fois de louer.

Urbain

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.