11 avril 2018

Mon bilan curieux des candidatures valaisannes aux Jeux Olympiques d'hiver... 2ème épisode

Daniel Rausis nous a transmis en vrac quelques notes éparses concernant l'histoire des JO en Valais et son regard subjectif sur la question à travers quelques archives: (lire la première partie)


En mars 1998 Pascal Couchepin, l'homme qui se méfie de la bigoterie olympique défile à Martigny comme nouveau conseiller fédéral, j'y défile également à la tête d'une fanfare improbable: l'United fanfare of Bovernier.

Nous portons des calicots où sont inscrits ces quelques mots:

Bonvin 1964, Couchepin 1998, Turin 2006. 

Les gens rigolent de cette impossibilité, mais comme pour Salt Lake City, j'en ai prédit la victoire plus d'une année à l'avance.
La même semaine, j'entre au Matin Dimanche où je vais écrire des bêtises pendant plusieurs années.
A l'époque où les réseaux sociaux n'existaient pas, c'était une superbe tribune.
Mais la candidature de Sion nous occupait depuis des années déjà, puisqu'elle avait été annoncée le matin-même de l'échec de Sion 2002.





Sion 2006 

En septembre 1996, je me suis un peu laissé aller dans la revue Valais-Wallis, suite aux événements tragiques d'Atlanta.

Sédition 2006

A peine éteinte la flamme d'Atlanta, l'attention portée par le conscience du citoyen de chez nous au foin de la vie du monde, fauché à la lame de la haute conscience de nous-mêmes, allait s'aiguiser encore dans les regains du café du Commerce:

- Parce que de toute façon, ces jeux olympiques ça a été une excellente affaire pour les Suisses. Le seul chrono qui a foiré, ça été celui de la bombe, dix minutes d'avance sur le temps fixé par le type qui téléphoné, mais c'était pas une Swatch.
- T'es méchant.
- Et puis Gilbert Debons était très content de sa prestation auprès du CIO.
- On lui a dit que c'était bon pour Sion?
- Non, on lui a dit que "le mouvement olympique avait besoin de candidatures".
- C'est vrai que plus il y a de candidats, plus on reçoit de cadeaux...
- "Et plus on est de fous aux lèvres gercées, plus on a mal quand on rit."

On rit. Puis on évoqua quand même les grands atouts du Valais, pour l'éventuel pic double de 2006: évidemment un footballeur souffrant de dementia pugilistica, ça peut valoir Cassius Clay pour allumer la flamme...

- Mohamed Ali.
- Maurice Tornay n'a pas encore l'aura de Martin Luther King.
- Quel Maurice Tornay?
- Aldo Defabiani peut être très émouvant pour remplacer Stevie Wonder. Et puis on n'a pas CNN, mais Canal 9 fera très bien l'affaire en cas de coup dur dans le funiculaire de Montana: une main malveillante pourrait dévisser une ampoule en plein tunnel, provoquant la panique au sein des deux écoliers présents.

Et cette soûlographie avait quelque chose de sain...
On parla gigantisme, monstruosité, perversion des jeux par des magnats sans scrupules à la recherche de gains faramineux...
Atlanta va contaminer Salt Lake City, ça c'est sûr; on se hasarda à prédire que les jeux olympiques modernes ne survivraient pas à l'Amérique.
On trinqua à la santé du prochain Coubertin qui dans 2000 ans réinventerait ce que les Nérons d'aujourd'hui ont sali.
On imagina des jeux d'automne avec cracher de noyaux et concours de pets.
On se rappela les règles de 1,2 3 petit poisson rouge, et on espéra un moment en renvoyer deux trois au poulailler.

Le CIO choisit Turin le 19 juin 1999.
Cilette Cretton n'est plus présidente du parti radical, elle affiche son non au jeux.
Lors de la votation de 1997, Zermatt se distingue par un non déterminé, comme une dizaine d'autres communes du haut. Cette fois, dans l'Entremont, plus aucune commune ne dit non, même Sembrancher frise les 60%.
« Si Sion ne décroche pas la timbale cette fois, c'en sera fini jusqu'en 2030 ou 2040, déclarait-on du côté du comité de candidature le 27 août 1998.
Comme je n’y avais jamais cru, j’avais osé quelques boutades, en prenant des risques d'ailleurs, je me suis fait menacé souvent,  je me sentais bien seul, aujourd’hui tout le monde à l’air d’accord pour dire que le dossier de 2006 était démesuré et que la réalisation de ces jeux aurait handicapé le développement du Valais. J'ai retrouvé quelques unes de ces boutades où je tentais d'avertir mes concitoyens de la désillusion qui allait les frapper sur la place de la Planta. Le matin même, on me disait encore: Il n'y a plus que deux candidatures en lice: Sion 2006 et Sitten 2006.
Voici quelques unes de mes boutades...

Contradiction 2006

« Les protecteurs de l'environnement sont inquiets: le comité de Sion 2006 avait promis un contrat nature, et le voilà qui se réjouit de pouvoir présenter «un dossier en béton». » 18 juin 1998

Recyclage 

« Le dossier de candidature de Sion 2006 a été très soigneusement ficelé. Il est désormais prêt pour le ramassage des vieux papiers. » 17 septembre 1998


Jour J­-13

 « Adolf Ogi déclare que la candidature olympique est une excellente plate-forme pour la Suisse. Excellente, je ne suis pas sûr, mais plate, je suis presque d’accord. » 6 juin 1999


Jour J­-12 

 « Après la défaite de Sion contre Carouge, il a fallu canaliser la violence des Valaisans déçus en les faisant escorter par la police jusqu'à la frontière cantonale. Les brigades antiémeutes de Séoul savent désormais ce qui les attend. » 7 juin 1999


Jour J-­11


  «Sion 2006 et le FC Sion partagent la même sérénité pour l'avenir. Il manque juste onze jours aux uns et onze joueurs aux autres. » 8 juin 1999


Jour J-­9 

« Raymond Vouillamoz annonce deux événements télévisuels pour l'été: une journée spéciale Sion 2006 et une journée spéciale éclipse. La seconde est donc une rediffusion de la première. » 10 juin 1999


Jour J­-8 

« La Suisse est-elle aussi incontournable qu'on veut bien le dire? Oui, la Suisse est incontournable, mais seulement pour ceux qui s'obstinent à vouloir passer par le tunnel du Mont-Blanc. »
11 juin 1999


Jour J+1457 

« Il y a quatre ans, Salt Lake City se présentait pour la quatrième fois devant le CIO. C'est un record à battre. Le Valais, unanime, se dit prêt à relever le défi. » 12 juin 1999


Tu rinces?

« Et ne nous laisse plus succomber à l'attente à Sion. Amen. » 19 juin 1999




Jean-Marc Richard témoigne
Nf du 19 juin 1999 qui pariait sur une victoire certaine.

Demain la Fête 

« La demi-douzaine de journalistes américains accrédités à Vevey sont des spécialistes du vin. S'ils avaient été spécialistes du bouillon, on les aurait accrédités à Sion.» 20 juin 1999


Hop Suisse! 

«CH-91, Sion 2006, Euro 2000, Expo.01, et bientôt RU 486, les espoirs suisses sont d'une cohérence vertigineuse.» 2 octobre 1999 

C'est reparti pour un four 

« Jean-Loup Chappelet, pilier de Sion 2006, énumère les atouts qui rendraient possible l'organisation des Jeux olympiques d'hiver en 2014. Tout dépendra bien sûr du succès d’Expo.09.»  23 septembre 1999


La digue, la digue 

«Le Valais va devoir investir 1 milliard de francs pour réendiguer le Rhône. Le chantier qui devrait éviter l'inondation de 7000 hectares va durer environ trente ans. Il sera donc terminé pour l'ouverture de l’Expo.02.» 16 juillet 2000


Délai écrémé 

«Les travaux de Rail 2000, quant à eux, vont être terminés six mois plus tôt que prévu, soit le 19 décembre 2004. C'est également un bon point pour le dossier transports de Sion 2002. » 17 juillet 2000.


Programme culturel.


«Après l'interdiction du rodéo à Salt Lake City en 2002, on se demande si les matchs de reines auront bien lieu à Sion en 2006. » 20 janvier 2002

Valais-Berne 2006


Projet de l'association Swiss Alpes 3000 qui restera convaincue après la défaite de Sion 2006 que son projet intercantonal plus ouvert et plus écologique aurait eu plus de poids que celui de l'Association pour les Jeux olympiques d'hiver 2006. Pas sûr!

Tous le Valais se jure qu'on ne l'y reprendra plus, jusqu'au conseil communal de Sion qui prend la décision solennelle de ne plus jamais y aller, sauf réforme du CIO.
Mais c'était sans compter sur les démangeaisons de ceux qui vivent non pas des jeux, mais des processus de candidature.
C'est ainsi que Jean-Pierre Seppey va relancer l'illusion olympique en 2000 déjà. Et que nous allons bientôt assister à une litanie de tentatives qui mourront tous dans l'oeuf.

(à suivre)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.