5 avril 2018

Je suis contre les JO

Voici un texte qui a été publié préalablement sur Facebook et que nous reproduisons ici avec l'aimable autorisation de son auteur.

Je suis contre des JO, qu’ils se passent à Sion ou ailleurs. Pour des raisons de corruption, d’endettement des communautés et de gaspillage des ressources.

En ce qui concerne Sion 2026, je ne ferai confiance ni au CIO ni aux Valaisans. Ceux-ci n’ont toujours pas démontré leurs compétences en matière de développement durable. Et la récente démonstration au sommet du Cervin prouve qu’ils ont beaucoup de peine à apprendre.

En regardant ce qui nous attend en termes climatique et environnemental, et par conséquent économiques surtout dans les Alpes, dans le très moyen terme, ce projet me semble d’un autre temps et dans le déni de ce qui s’annonce déjà de manière flagrante. Alors on cherche à forcer (par mille stratagèmes peu démocratiques) une petite communauté (Sion et le Valais) à y investir de l’argent public (et ça a déjà commencé).

Alors non. Ces mêmes groupes politiques qui coupent à chaque budget dans la santé, la culture, l’éducation, la fonction publique, le réseau public de communication, etc et qui réclament des baisses d’impôts sans cesse. Les mêmes qui par leurs votes permettent aux riches de toujours s’enrichir et aux pauvres de l’être un peu plus chaque jour. Et là nous devrions prendre le risque de nous endetter pour des jeux dont nous n’avons pas besoin?

Pour moi, c'est une non-entrée en matière.

Marlyne Andrey-Berclaz

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.