7 janvier 2018

Communiqué au sujet des fusions de communes

De la transparence et une vraie concertation populaire pour convaincre les citoyens

Plusieurs discussions autour de projets de fusion ont lieu dans le districts: des séances d’information ont été organisées à Liddes et à Bourg-Saint-Pierre, une consultation citoyenne s’est tenu dans cette dernière commune et les exécutifs de Bagnes et de Vollèges ont annoncé par voie de presse le 2 novembre leur volonté de voir leur projet de fusion aboutir pour janvier 2021 déjà.

Entremont Autrement se bat depuis son origine pour un rapprochement des communes du district d’Entremont. Une fusion doit permettre une meilleure efficience de l’administration et une meilleure réponse aux défis globaux à venir.

Notre mouvement a été interpelé à plusieurs reprises par des citoyens soucieux de l’opacité des procédures mises en place. Afin de ne pas laisser s’installer un climat de méfiance qui serait préjudiciable aux fusions dans leur ensemble, Entremont Autrement demande aujourd’hui que trois conditions soient respectées dans l’élaboration de ces projets:

  • Une véritable concertation doit avoir lieu entre les communes du district afin de définir quel est le projet le plus adapté. Le projet de fusion Bagnes-Vollèges ne met-il pas entre parenthèses un projet plus vaste de rapprochement entre l’ensemble des six communes du district (souvent appelé projet du Grand Entremont)?
  • Les communes de Bagnes et de Vollèges doivent répondre clairement aux citoyens sur les plus-values que représente leur projet par rapport à d’autres scénarios de fusion. Les communes doivent s’engager à communiquer de manière beaucoup plus transparente. Aujourd’hui, les citoyens qui s’intéressent à ce sujet n’obtiennent que très peu d’informations de leurs autorités. Ce n’est pas acceptable. La population a le droit de savoir précisément quel est le calendrier prévu, quelles étapes sont envisagées. Dans le cadre de la fusion Bagnes-Vollèges, une vingtaine de citoyens ont été conviés à participer à des commissions préparatoires: sur quels critères ces personnes ont-elles été choisies?
  • Pour que les projets de fusion obtiennent un aval favorable de la population, il convient d’impliquer concrètement les citoyens dans leur élaboration. Aujourd’hui le projet est piloté essentiellement par des politiques, le peuple est tenu à distance des délibérations. Les préoccupations de la population doivent être prises en compte tout au long du processus et pas uniquement sous forme de soirées d’information quelques semaines avant un éventuel scrutin.

Notre mouvement s’engage à collaborer activement, dans cet esprit, avec les autorités compétentes. 

Sophie Juon
Présidente d’Entremont Autrement

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.