24 juillet 2017

Entremont Autrement et la parité hommes-femmes

Notre mouvement milite depuis son origine en 2008 pour une équitable représentation des hommes et des femmes en politique. Pas forcément favorables à un système de quotas, nous préférons être attentifs à un équilibre au sein de notre mouvement lorsque nous constituons nos listes électorales ou procédons à des nominations internes.

Faisons un rapide bilan de la parité au sein d'Entremont Autrement:


Notre comité directeur, composé de sept membres, compte 3 femmes et 4 hommes. La parité est ici presque respectée. A noter que nous sommes le seul mouvement politique du district a avoir une présidente (Sophie Juon).

Par contre, notre comité élargi (comité directeur + élus + coordinateurs locaux) qui se compose de 19 personnes, dont 10 femmes et 9 hommes offre une courte majorité aux dames.

Au niveau des élus, le constat est moins réjouissant. Sur douze élus (Grand Conseil, conseils communaux et Conseil général de Bagnes), notre mouvement compte 4 femmes et 8 hommes. Cela est globalement conforme à la proportion de femmes et d'hommes que nous avons présentés sur nos listes. Nous avons pu constater que, malgré nos efforts, il est plus difficile de convaincre les femmes de se présenter à une élection.


Au niveau de nos membres cotisants, nous comptons 47% de femmes et 53% d'hommes. Sur ce ratio (au déséquilibre mineur), nous n'avons bien entendu que peu de prise, dans la mesure où nous acceptons toutes les personnes qui le souhaitent et qui adhérent à nos statuts et à nos valeurs.

Au-delà de ce bilan chiffré, la parité ne se résume pas à des pourcentages dans un tableau, mais au rôle concret accordé aux femmes. Il est facile de présenter des statistiques avantageuses tout en cantonnant les femmes à des postes subalternes.

Chez Entremont Autrement, il n'y a pas de plafond de verre. Notre comité est présidé par une femme et de nombreux postes importants sont occupés par des femmes (finances, gestion des membres et du recrutement, coordination des sections locales).

La rédaction

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.