7 novembre 2016

Quel tourisme pour demain?

Dernièrement, j'ai eu le plaisir d'assister à l'IUKB à une conférence sur le « changement climatique et le tourisme alpin ». Alors que l'exécutif bagnard a posé depuis longtemps l'objectif d'un allongement de la saison touristique à dix mois, il m'apparaissaît important de comprendre comment ce but était conciliable avec les changements climatiques qui se profilent.

Et des changements... Il y en a plusieurs qui se profilent à l'horizon à en croire la conférencière. Ainsi, au cours des prochaines années, les stations de moyenne altitude devraient être durement touchées par les effets du réchauffement climatique. Si les précipitations ne devraient pas forcément se réduire, il n'en va pas de même des chutes de neige qui pourraient fortement diminuer entre 750 et 1200 mètres pour faire place à la pluie, entre 60 et 80% de diminution au cours des prochaines années.

Dans ce contexte, peut-être faut-t-il repenser une part de notre développement touristique: est-il encore raisonnable de développer les Mayens-de-Bruson et si oui pour quelles activités et quels publics? Comment palier au manque de neige en début et fin de saison? Jusqu'où s'appuyer sur l'enneigement mécanique pour offrir des bonnes conditions de neige? Comment continuer à intéresser une clientèle suisse et européenne vieillissante? Y aura-t-il des possiblités de diversifier nos activités par un intérêt plus marqué par la période estivale où, si les températures devaient grimper, l'air alpin serait plus frais qu'en plaine?

Les défis sont conséquents mais pour y répondre il convient de réellement admettre les changements que nous vivons et de peut-être repenser une part de nos investissements en matière de promotion et de développement de l'offre touristique.

Pierre Troillet
Candidat au Conseil général à Bagnes

2 commentaires:

  1. Bravo Pierre, bonne amorce d'une réflexion de fond à proposer au cours de la législature qui arrive et pour laquelle, nul doute, tu pourras t'exprimer en qualité de conseiller général. Bon succès.
    PAP

    RépondreSupprimer
  2. Merci PAP. J'espère effectivement que nous pourrons faire avancer le schmilblick ;-)

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.