8 septembre 2016

Entremont Autrement et les votations du 25 septembre 2016

Le comité d'Entremont Autrement soutient l'initiative "Pour une économie durable et fondée sur une gestion efficiente des ressources (dite économie verte)" à l'unanimité
Les valeurs soutenues par l'initiative dite "verte" correspondent aux valeurs défendues par Entremont Autrement, c'est-à-dire une économie basée sur le respect de l'être humain et des ressources de la terre, que nos générations se doivent de protéger pour le bien-être des générations futures. Contrairement à ce que pensent les opposants à cette initiative, Entremont Autrement est convaincu qu'il est possible de changer les paradigmes de l'économie sans pour autant détruire la santé financière de la Suisse. De plus, l’objectif de l’initiative est conforme à l’Accord de Paris sur le climat et placerait la Suisse au même niveau que d’autres pays comme la Finlande ou l’UE, qui se sont également fixés l’objectif d’une économie durable d’ici à 2050.
Lire aussi sur ce blog Jasmine Lovey 
Sur le même sujet lire Olivier Bender

 Le comité d'Entremont Autrement soutient l'initiative "AVSplus: pour une AVS forte" avec une forte majorité et deux abstentions
Entremont Autrement estime qu'il faut donner un signal fort aux Chambres Fédérales pour que l'AVS reste le premier pilier assurant le revenu de base des retraités. Aujourd'hui, trop de personnes âgées n'arrivent pas à boucler leur fin de mois, parce que leur rente AVS est inférieure au minimum vital. Certes, cette initiative ne solutionnera pas à elle toute seule le problème de l'AVS, et il faudra d'autres mesures pour assurer le financement de l'AVS et l'indépendance financière des retraités; cette initiative a cependant le mérite de replacer la personne au centre du débat sur l'AVS : comment fait-on pour vivre en Suisse avec une rente de CHF 2'350.00 pour une personne seule?

Le comité d'Entremont Autrement se prononce contre la Loi sur le renseignement à une forte majorité (une seule voix en faveur de la loi)
Par ce résultat assez net, le comité d'Entremont Autrement rejoint les opposants à ce nouveau texte législatif qu'il trouve disproportionné, et superflu; la Confédération et les cantons disposent déjà de moyens techniques pour tenter de prévenir et poursuivre des actes terroristes sur le sol suisse, ou des actes de cybercriminalité (écoute téléphonique, etc…). En ce qui concerne les attaques terroristes par exemple, Entremont Autrement estime que la prévention commence par une meilleure intégration des migrants dans notre pays et par le soutien au développement économique et civique des régions défavorisées; la sécurité passe aussi par une meilleure collaboration des services de renseignements de tous les pays; en ce qui concerne les risques liés aux outils informatiques, la Confédération doit investir plus de moyens pour la formation non seulement d'experts mais de tous les citoyens par des formations dès le plus jeune âge.
Lire aussi sur ce blog: Olivier Bender


En ce qui concerne les deux objets cantonaux, soit la révision de l'article 39 alinéa 2 de la Constitution cantonale du 10 mars 2016 portant sur l'élection des membres du bureau du ministère public et la révision de la Constitution cantonale du 10 mars 2016 (art. 65bis nouveau) instituant un Conseil de la magistrature, le Comité d'Entremont Autrement soutient ces deux objets à une forte majorité. Il est en effet temps que le canton du Valais se dote d'un conseil de la magistrature, organe de surveillance du pouvoir judiciaire.

Le comité d'Entremont Autrement

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.