15 janvier 2015

Projets d'avenir: le point avec notre présidente

Durant tout le mois de janvier, la rédaction d'Entremont Autrement part à la rencontre des gens qui font EA, qui s'engagent activement soit avec un mandat électif soit, plus discrètement, au sein de notre association.

Après Urbain, Florian et Bernadette, place aujourd'hui à notre présidente, Sophie Juon.


Sophie Juon, présidente de l'association Entremont Autrement

Sophie, tu es présidente d’Entremont Autrement depuis 2012, comment te sens-tu au sein de cette équipe?
Je fais partie d'EA depuis fin 2008; ça commence à faire un bout de chemin; et j'ai toujours autant de plaisir à rencontrer les autres membres, à travailler avec eux sur divers projets, à rencontrer de nouvelles personnes; nous avons grandi depuis 2008, et nous avons mûri, mais l'esprit des débuts est toujours là : la défense de valeurs humanistes comme la solidarité, la démocratie, les débats d'idées, la protection des plus faibles. J'espère que nous conserverons longtemps notre esprit des débuts, notre enthousiasme, notre franchise, notre volonté de donner la parole à tous les habitants du district.

Quels sont les grands projets d’EA pour 2015?
Ce sera une année importante; il y a les élections fédérales et nous entendons y jouer un rôle, bien sûr à la mesure de notre mouvement; nous ne ferons pas de liste EA, mais nous comptons apporter notre soutien aux listes apparentées de la gauche et du centre-gauche. Cette année, le canton du Valais aura un représentant en plus à Berne et il est important que la gauche/centre-gauche maintienne ses deux sièges. Nous préparons aussi les élections communales de 2016.

Combien l’association compte-elle de membres actuellement? Quels sont vos objectifs?
Depuis fin 2012, EA est constitué en une association avec des membres; au départ, nous n'étions pas très nombreux, mais le nombre augmente régulièrement; actuellement, nous sommes environ 65 membres inscrits. Nous savons qu'il est parfois difficile pour certaines personnes de faire le pas et de devenir membre d'EA, à cause de certaines pressions de toutes sortes; il ne faut pas sous-estimer l'histoire des familles dans ce district; lorsque toute votre famille est PDC par exemple, on sent parfois une certaine retenue; les personnes nous disent qu'elles nous soutiennent, mais elles ne deviendront pas membres d'EA; naturellement, nous préférerions que tous se sentent libres de ses opinions, mais nous respectons cette retenue, et nous savons être patient.

Au niveau électoral, EA représente 12.8% aux dernières cantonales, quels sont les prochains objectifs?
Je pense que notre force et notre motivation, c'est effectivement de savoir que nous représentons environ 13 % de la population; certes, nous avons l'espoir d'augmenter ce pourcentage, car nous savons qu'un bon nombre de personnes du district, même s'ils se disent proches ou appartenant à un autre parti, adhérent à nos idées. Mais le plus important, c'est que nous restions à l'écoute de la population que nous représentons; nous sommes leur porte-parole, et par respect pour ces 13 %, bien sûr nous allons nous présenter aux prochaines élections cantonale et aux communales.

Merci Sophie pour cet entretien. Bonne continuation dans tes fonctions de présidente.

Pour aller plus loin:
1) Présentation de Sophie Juon
2) Tous les textes de et sur Sophie tirés de nos archives



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.