25 janvier 2015

Le Nouvelliste n'informe qu'à moitié...

Soirée-débat ouverte au public, le 22 janvier, à Monthey, écho du premier débat de la soirée organisée par la plate-forme Ouverture, composée de Centre Gauche-PCS du Valais romand, d’Entremont Autrement , du MISE de Fully et pour la première fois d'Ouverture-Bex organise une soirée d’information sur les objets soumis à votation le 8 mars 2015.

Initiative populaire « Aider les familles! Pour des allocations pour enfant et des allocations de formation professionnelle exonérées de l'impôt. »
Débat entre
Mme Ada Marra, Conseillère nationale vaudoise (PS) et
M. Christophe Darbellay, Conseiller national valaisan (PDC)

Ce débat a permis au journal quotidien de remplir une pleine page, le samedi 24 janvier 2015.






Se demande-t-on pourquoi le canard ne fait aucune allusion à l'autre débat de la soirée sur l' Initiative populaire « Remplacer la TVA par une taxe sur l'énergie » un débat nourri entre M. Jean-René Germanier, Conseiller national valaisan (PLR) et M. Laurent Seydoux, Vice-président suisse des Verts libéraux?
Réponse d'un participant:
L'ex rédacteur en chef ad interim du Nouvelliste n'est tout simplement pas resté au second débat, ce qui est visiblement une raison suffisante selon les méthodes discutables auxquelles ce monsieur nous a habitués, de faire comme si rien ne s'était passé et de taire l'information dans le journal qui l'emploie encore. Sa mission est simplement de faire la campagne de Christophe Darbellay.
Nous promettons à JYG de ne modérer aucunement le commentaire qu'il voudra bien déposer ci-dessous.


2 commentaires:

  1. Jean-Yves Gabbudmardi, 27 janvier, 2015

    Il faut comprendre le choix rédactionnel non pas dans le cadre de cette seule soirée mais dans celui de la campagne en vue de la prochaine votation fédérale dans son ensemble. Plutôt que d’avoir deux petits compte-rendu, la rédaction en chef a préféré adopter une formule présentant de manière agréable à lire un seul débat. Le second objet à l’ordre du jour du 8 mars fera l’objet d’une couverture ultérieure.

    RépondreSupprimer
  2. Donner des informations sur les circonstances de la soirée (y compris le nombre de participants) sans dire ce qui s'y passe réellement n'est pas d'un intérêt soutenu, une ligne pour saluer la présence de J.R. Germanier, non? Par contre le compte rendu du débat est bien fait, bien mis en page, bien scénarisé et démontre que vous avez le métier nécessaire pour bien faire.

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.