20 mai 2014

Analyse Gripen

Dans le cadre des votations, si vous aimez les chiffres et les graphiques, je vous invite à consulter l'excellent blog de Martin Grandjean.

Dans un premier temps, on y constate que le Valais est le canton qui a le plus retourné sa veste entre 1993 et 2014, avec plus de 20 points de différence! Ainsi, alors que les Valaisans avaient relativement largement accepté en 1993 l'achat des Hornet, ils ont tout aussi largement refusé le Gripen.
Cela s'explique assez facilement: alors que notre canton est en proie à une crise de l'Etat qui le force à couper dans les prestations et que l'armée abandonne le Valais (aéroport de Sion), il est difficile de comprendre les goûts de luxe de notre armée qui voudrait s'offrir une panoplie d'avions de combats aussi couteux que superflus.



Le deuxième graphique est lui aussi parlant: il met en perspective le pourcentage de conscrits déclarés aptes au service militaire avec le pourcentage de oui au Gripen. On constate donc qu'à part Zoug qui semble aimer l'armée, mais pas y participer, plus les gens votent non aux Gripen, plus ils sont nombreux à être inaptes à l'armée.
Ach, décidément, ces welsches!


1 commentaire:

  1. Le coup des FA 18 était saisissant, Simon Epiney s'y était opposé au parlement, et rentré en Valais, il avait fait campagne pour. En quelques mois le 100% des Simon Epiney avait retourné leurs vestes... Depuis plus rien ne nous étonne.

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.